Les produits du grands Ouest récompensés par les Palmes de l’Alimentation®.

Le 04 avril 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Un peu plus d'un an après leur lancement, les Palmes de l’Alimentation® viennent d’annoncer leur premier palmarès de produits alimentaires. Les prix, décernés par des observateurs indépendants et sans candidature des marques, visent à récompenser les bonnes pratiques des fabricants en matière de santé, d'environnement et de pratiques sociales.

 

Jeudi 29 mars, quarante produits de consommation courante se sont vus décerner ces premières Palmes de l'Alimentation®.

 

Quarante catégories de produits, quarante prix.

Isabelle Mallet et Patricia Boulos, toutes deux nutritionnistes, sont à l’origine de cette initiative. En partenariat exclusif avec Noteo, spécialisée dans la notation des produits à partir de critères objectifs et scientifiques, la première édition des Palmes de l’Alimentation a récompensé les produits alimentaires dans quarante catégories.

Pour réaliser la sélection, les experts de l’organisation ont choisi les produits sur les linéaires français. Au total, ce sont plus de 5.000 produits classés, dans quarante catégories, qui ont été analysés.

 

Les produits ont ensuite été notés sur des critères essentiels pour les consommateurs :

  • la qualité nutritionnelle,
  • l’impact sur l’environnement,
  • les démarches sociales des entreprises.

Tous les lauréats peuvent désormais arborer le logo « Palme de l’Alimentation by Noteo » sur leurs packagings et dans leur communication.

Pour en savoir plus, télécharger le dossier de presse 2013 : DP Palmes de l'Alimentation by Noteo 2013

Pour l’édition 2014, Noteo inclura de nouveaux critères : la pédagogie et l’éthique de communication des marques en interrogeant consommateurs et professionnels de la santé.

 

Près de la moitié des premières Palmes de l'Alimentation décernées à des entreprises de l'Ouest.


Seize des quarantes produits retenus sont issus de Bretagne et des Pays de la Loire.  On y retrouve les sociétés Sill, Triballat Noyal, Altho, Hénaff, Jean Floc'h, Bordeau Chesnel, Sodebo, Le Gaulois et Charal.

Palmes alimentation

A lire également

L’innovation dope le marché de la 4ème gamme : vers de nouveaux territoires et de nouveaux usages.

Le 25/04/2017

L'été approche et, face à la concurrence des produits frais non emballés ou des barquettes en flow pack, les marques de la 4ème gamme déploient leurs innovations. Entre saveur, présentation ou usage, les promesses marketing se multiplient pour une offre en mode séduction. En smoothie ou sur les barbecues, le segment élargit le champ des possibles.

Gamme classique Brasserie de l'Hermine

La Brasserie de l’Hermine affiche un ancrage régional… pour revendiquer son identité gustative !

Le 24/04/2017

Capitaliser sur son identité régionale, c’est le positionnement opté par de nombreuses marques. La Brasserie de l’Hermine, fière de porter certains attributs bretons, fait le choix d’un ancrage régional plus modéré, inscrivant ses origines dans une histoire plus large pour assumer la "belgitude" de ses bières et revendiquer son caractère gustatif !

Eaux de bouleau, d'érable, de bambou... Les stars des eaux santé !

Le 20/04/2017

Après l'eau de coco, de nouvelles eaux surfent sur la vague naturelle voire élémentaire. Utilisées depuis des millénaires à des fins médicinales, les eaux de bouleau, d'érable et de bambou apparaissent en grande consommation. Sur quelles promesses marketing s'appuient les marques pour investir le secteur boisson ?