Tri’Ode, le trois-roues électrique des livraisons urbaines

Le 21 mars 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Combinant sécurité, maniabilité et développement durable, le nouvel utilitaire développé par l’ingénieur Jacques Quéméré pourrait bien devenir l’outil incontournable de la livraison de colis légers en milieu urbain.

Ce petit utilitaire au look original peut recevoir plusieurs coffres pour une charge utile totale de 70 kgs. "Nous voulions proposer aux entreprises, aux artisans et aux collectivités locales une nouvelle solution de mobilité,"  confie Jacques Quéméré, ingénieur à l’origine du projet « Tri’Ode ».

"Nous avons un lot de 50 machines à livrer pour mars-avril. Nous pensons produire 200 à 250 unités d’ici à la fin de l’année, pour un chiffre d’affaires de 1,25 M euros." Il est vrai que cette innovation s’intègre parfaitement dans un contexte où l’écologie devient un critère décisif: ainsi, depuis août 2012, 25% des véhicules achetés par les acteurs publics sont hybrides ou électriques. 

Après des débuts difficiles, les perspectives s’améliorent pour la société Véléance, dont la production pourrait doubler dès l’année prochaine. Le créateur a déjà poursuivi sur l'élaboration d’un quatre-roues, le « Quat’Ode ». Affaire à suivre…  

Auteur(s)

Corentin LALLES, Bretagne Supply Chain

A lire également

Logistique, transport, supply chain : la blockchain va changer votre métier !

Le 28/11/2016

La 1ère Conférence Nationale Blockchain et Supply Chain a eu lieu le 23 novembre : point de vue sur la manière dont cette nouvelle technologie va bouleverser en profondeur la performance et les métiers de la logistique, du transport et de la supply chain.

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15/04/2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

Le transport de marchandises « s’uberise », le marché se déstabilise

Le 18/02/2016

Quand le collaboratif devient marchand, c’est l’uberisation. Et cette vague de transformation numérique (BlablaCar, Air B&B, etc.) atteint aussi le secteur du transport de marchandises : comment ? Pourquoi ? Que faire ?