Le vin se fait aide culinaire

Le 18 mars 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Les aides culinaires bénéficient d'un franc succès et suscitent des convoitises. Après les condiments, c'est aujourd'hui l'univers du vin qui développe une gamme dédiée à accompagner les cuisiniers, selon une approche esthétique et fonctionnelle.

La Société des Vins de France (SVF) a développé une gamme de trois références de vins destinées à agrémenter les recettes. La Villageoise cuisine & saveurs se décline sous la forme tripacks en :

  • version classique (vin blanc sec),
  • touche d’intensité (vin rouge et son sachet d’épices),
  • pincée aromatique (vin blanc et son sachet d’épices).

Au-delà d’offrir de nouvelles possibilités en cuisine, les bouteilles "La Villageoise" se distinguent par un format malin de 25 cl et par un bouchon-doseur à l’aspect de toque blanche qui contient, pour certaines références, un sachet d’épices.

La promesse est donc visuellement évidente : cuisiner comme un chef. SVF traduit cet engagement par son slogan « La Villageoise, complice de vos idées gourmandes ».

 

Les aides culinaires en pleine croissance

aide culinaire 1Bouillons fondants, kits cuisson type Papillotes… Le dynamisme des aides culinaires leur permet d'afficher d’excellents résultats : + 13,7% en valeur à 185,8 M€ et + 8.9% en volume - hypers et supermarchés, CAM à fin octobre 2012 vs 2011, Source : Nielsen ; origine : fabricants-.

 

Cette démarche, qui croise la dynamique de la tendance "fait-maison", n’est plus aujourd’hui l’apanage des seuls condiments.

La transmission du savoir-faire en cuisine n’étant plus vraiment la règle, les consommateurs sont donc en quête de solutions pratiques pour débanaliser leurs menus quotidiens. L’univers de la charcuterie a largement profité de cet engouement au travers de ses gammes de lardons, dés ou chiffonnades. aide culinaire 2Les fromages ont également fait leur entrée sur le segment des aides culinaires, à l’instar de la gamme Boursin Cuisine ou de la marque Société -groupe Lactalis- qui propose sa sauce au roquefort. Et aujourd’hui ce sont les vins qui viennent compléter l’offre…

 

Une innovation d’usage qui peut donner des idées à d’autres catégories dans l’univers alimentaire.

Dans le contexte actuel, nombre d’innovations d’usage se sont révélées être de grands succès commerciaux. Ainsi, sur le créneau des aides culinaires, d’autres segments ont probablement leur chance, à condition d’intégrer l’aspect pédagogique dans leur communication.

A lire également

FeedItBag ou la seconde vie "green" du sac de course

Le 13/07/2017

Une opération de la chaîne de supermarchés allemande Edeka propose des sacs de course à double usage permettant de faire pousser des légumes. Le sac plastique reste néanmoins, dans l’imaginaire collectif, le premier symbole de pollution... L’usage émotionnel associé au FeedItBag réussira t’il à contourner cette forte représentation ?

[...]

Des pâtes pas banales !

Le 27/06/2017

Bannies du régime sans gluten, trop raffinées, soupçonnées de faire grossir… les pâtes révisent leur copie, et répondent aux nouvelles attentes des consommateurs. Réassurance, praticité, naturalité, plaisir, côté ludique, tous ces aspects sont revus, de la recette au packaging !

Les graines s'inscrivent dans les tendances naturalité, nutrition et nouvelles expériences organoleptiques.

Le 15/06/2017

A l'heure où la nutrition fait la part belle aux aliments "naturellement riches en", les graines ont leur carte à jouer. Utilisées en topping, elles apportent originalité, croquant, saveurs et possèdent par nature des vertus nutritionnelles. Place à l'innovation par l'usage pour apporter de la praticité et multiplier les moments de consommation.