Revue de presse Véhicules & Mobilité du 11 mars 2013

Le 11 mars 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
revue de presse © svort - Fotolia.com

Hyundai lance la production d’une première série du iX35 à hydrogène

Dans le cadre du salon automobile de Genève, Hyundai a annoncé la mise en production du iX35 à hydrogène dans l’usine d’Ulsan en Corée du Sud. D’ici 2015, le véhicule sera produit à 1000 exemplaires et se destine à la location pour des flottes publiques et privées. La mise en circulation de 15 iX35 est d’ores et déjà prévue à Copenhague et des commandes seraient sur le point d’aboutir en Suède. Le constructeur coréen compte sur la directive européenne qui prévoit l’installation d’une borne de recharge tous les 300km pour écouler ses premiers modèles auprès de collectivités pilotes. Le iX35 à hydrogène dispose de 600km d’autonomie. Carfutur, le 06/03/13

Crome donne de la couleur à la recharge franco-allemande

Le projet CROME (Cross-border Mobility for EVs), porté par la Communauté Urbaine de Strasbourg, a pour ambition de faire émerger un réseau de bornes de recharge transfrontalier outre-Rhin. Dans le cadre de ce projet, l’accent a été mis sur la rapidité de la charge (installation de bornes de recharge rapide) mais également sur la compatibilité des infrastructures qui sont en capacité de recharger l’ensemble des véhicules électriques/hybrides rechargeables du marché. Le projet a déjà donné lieu à l’installation sur l’agglomération de Strasbourg de 8 nouvelles bornes de recharge faisant ainsi suite aux 13 d’ores et déjà installées. Outre un partenariat avec EDF, le projet a été financé en partie par l’ADEME avec un objectif d’essaimage au titre des « investissements d’avenir ». AVERE, le 05/03/13

Renault et PSA font plate-forme composites commune

Les deux constructeurs français, Renault et PSA Peugeot Citroën, ont annoncé leur partenariat sur le développement de la production de pièces composites en série. L’objectif étant de permettre l’introduction de ce type de pièces sur des véhicules de grande série à des prix compétitifs. Ce projet, piloté par les IRT Jules Vernes, à Nantes et M2P à Metz entend également intégrer de grands équipementiers ainsi que des laboratoires de recherche. Le projet, qui dispose d’un budget de 25 millions d’euros est censé aboutir à des démonstrateurs de lignes de production en accord avec les critères d’exigence de la filière automobile. L’Usine Nouvelle, le 07/03/13

Banque Européenne d’Investissement – Le financement des infrastructures de charge à l’étude pour les collectivités

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) pourrait bientôt financer le déploiement des infrastructures de recharge pour véhicules électriques. Après avoir soutenu sous forme de prêts Renault et Bolloré dans le cadre de leurs projets liés à l’électromobilité, la BEI étudierait les modalités d’intervention dans le cadre de projets liés à l’installation de bornes de recharge. La voie possible serait l’accord de prêts aux collectivités, au secteur privé ou dans le cadre de partenariats publics-privés. En ce qui concerne les collectivités, le soutien de la BEI apporterait une source de financement complémentaire dans cette période de rigueur budgétaire et favoriserait le maillage du territoire en recharge pour véhicules électriques. Avem, le 28/02/13

Grenoble, Toyota et EDF lancent l'i-road électrique en libre-service

La ville de Grenoble, Toyota et EDF ont annoncé leur future collaboration dans la mise en place d’un système de micro-voitures électriques en libre-service. Parmi les 70 véhicules que fournira Toyota, on devrait retrouver l’i-Road, concurrent du Renault Twizy, disposant de 3 roues et s’inclinant dans les virages pour plus de maniabilité. EDF se chargera d’installer les infrastructures de recharge tandis que Citelib, société d’autopartage grenobloise exploitera le système. L’expérimentation débutera au second semestre 2014 et devrait durer 4 ans pour permettre de faire émerger un modèle économique viable à ce système d’autopartage à vocation exclusivement urbaine. Mobilicités, le 03/03/13

Taxibeat réconcilie taxis et passagers

Créée en 2011, la startup grecque Taxibeat, qui propose aux chauffeurs de taxis une plateforme pour mettre en avant leurs services, leurs disponibilités et leur situation géographique en temps réel, est désormais disponible sur le marché français. En favorisant la mise en relation, Taxibeat permet à ses utilisateurs de sécuriser leurs trajets tout en offrant aux chauffeurs de taxis un outil d’e-réputation et d’optimisation de courses. L’outil se positionne comme un apporteur d’affaires en prenant une commission sur chaque course apportée. 20% des taxis grecques ont d’ores et déjà adopté le service. Les Echos, le 11/03/13

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 22/11/16

Le 22/11/2016

Intelligence artificielle ; Voiture électrique ; Véhicule autonome ; Sécurité ; Règlementation ; Circulation urbaine