Logistique interne : Un livre blanc sur le stockage automatisé

Le 08 mars 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans ce 3ème livre blanc à destination des PME, les sociétés du groupe morbihannais SYLEPS lancent le défi du stockage automatisé.

Dans un tissu de PME en pleine mutation, la logistique et la fonction stockage sont devenues des leviers incontournables de compétitivité et de performance (jusqu'à 35% de gain possible par an). Jusque-là réservées aux grands groupes, les solutions innovantes de stockage automatisé arrivent désormais à la portée des petites et moyennes entreprises.

Ce livre blanc se veut pragmatique et vise à faire gagner du temps aux entreprises qui tentent d'optimiser leur volume du stockage.
Dans une première partie, il balaye les facteurs limitant la rentabilité de la gestion manuelle des stocks et du picking (exploitations des surfaces, gestion des stocks, pénibilité du travail, productivité des opérateurs).

Les caractéristiques et le fonctionnement d'une nouvelle génération de solutions de stockage automatisé sont ensuite détaillées dans un second chapitre.

Enfin, le SYLEPS nous renseigne sur la rentabilité et le ROI des projets d'automatisation de stock, à travers des exemples. Les outils de calcul sont également à la disposition des intéressés.

 Le livre blanc "le stockage automatisé au service des PME" est téléchargeable gratuitement sur ce lien.

A lire également

Logistique, transport, supply chain : la blockchain va changer votre métier !

Le 28/11/2016

La 1ère Conférence Nationale Blockchain et Supply Chain a eu lieu le 23 novembre : point de vue sur la manière dont cette nouvelle technologie va bouleverser en profondeur la performance et les métiers de la logistique, du transport et de la supply chain.

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15/04/2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

Le transport de marchandises « s’uberise », le marché se déstabilise

Le 18/02/2016

Quand le collaboratif devient marchand, c’est l’uberisation. Et cette vague de transformation numérique (BlablaCar, Air B&B, etc.) atteint aussi le secteur du transport de marchandises : comment ? Pourquoi ? Que faire ?