Wikibar : un concept antigaspi où l’on mange son verre après l’avoir bu.

Le 26 février 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Application concrète de l’innovation des wikicells présentés au salon mondial de l’innovation alimentaire (SIAL) à Paris, un Wikibar devrait ouvrir ses portes en Avril à Paris.

L’invention nous vient de David Edwards, professeur en biologie et en ingénierie à l’Université de Harvard et créateur d’un centre d’expérimentation mi-artistique mi-scientifique à Paris : le  Lab Store (4 rue du Bouloi, 75001).

Les emballages, très peu caloriques, sont composés d’isomat (édulcorant) et d’alginate (algues). Ils permettent de créer des wikicocktails de forme sphériques parfaitement adaptés aux utilisations actuelles des shots.

Piña Colada  dans une membrane de noix de coco, Pastis dans une capsule de menthe, Cointreau dans un emballage au zest d’orange ou  Irish Coffee dans un contenant au parfum de sirop d’érable : de nombreuses déclinaisons sont possibles.

Ce tout nouvel établissement devrait voir le jour dans le premier arrondissement de Paris (Quartier des Halles).

Wiki 2Arme anti-gaspi pour la restauration ?

Très consommatrice de contenants, la restauration rapide en particulier, pourrait trouver à cette application pour l’instant ludique, des utilisations « environnementaly friendly ». Le concept est intéressant au-delà de la réduction des déchets puisqu’elle préserve aussi de nombreuses ressources servant aujourd’hui à concevoir des emballages.

En restauration, le produit semble bien adapté puisqu’il lève le frein de l’hygiène concernant la manipulation par tous d’un emballage directement ingérable.

D’après le créateur, après une utilisation en industrie et en restauration, des machines pourraient être développées pour fabriquer soi-même des emballages consommables à domicile.

Vers la réduction de nos poubelles ?

 

Autres publications sur le sujet :

A lire également

Restauration collective : les derniers chiffres clés 2016 et les tendances à venir

Le 09/05/2017

La restauration collective représente 23.8 % de la RHD, avec 20 milliards d'euros de CA. Population scolaire en augmentation, vieillissement de la population, durées de séjour diminuées, dynamique du trafic aérien, mais aussi évolution des habitudes de consommation offrent de nouvelles perspectives à la restauration collective.

Les nouvelles recommandations Anses, des impacts en IAA ?

Le 27/04/2017

L'Anses a publié les nouvelles recommandations nutritionnelles en terme de santé publique. De nouvelles catégories d’aliments, des contaminants alimentaires repérés et des habitudes alimentaires observées déterminent des objectifs de fréquence et de portions de consommation. Ces nouveaux repères ne seront pas sans conséquence pour le foodservice.

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.