Revue de presse Véhicules & Mobilité du 12 février 2013

Le 12 février 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
revue de presse © svort - Fotolia.com

Le Royaume-Uni attend 1,6 million de véhicules à hydrogène sur ses routes d’ici 2030


Le programme UKH2 Mobility, programme de déploiement du véhicule hydrogène au Royaume-Uni lancé en janvier 2012 et qui réunit des industriels du secteur automobile, du gaz, des infrastructures de recharge et des services publics, a livré les premiers éléments de son futur rapport prévu pour mars 2013. Au lancement des premiers véhicules, prévu fin 2014, le groupe de travail UKH2 Mobility table sur 10% de « réceptifs » au véhicule hydrogène malgré un prix élevé. Cet amorçage devrait permettre aux constructeurs de débuter une production de masse censée conduire en 2030 à un parc de 1,6 million de véhicules hydrogène au Royaume-Unis et 300 000 ventes par an. En 2015, la couverture nécessaire en infrastructures de recharge est estimée sur l’ensemble du pays à 65 stations pour progressivement atteindre 1150 stations en 2030. Autoactu, le 08/02/13

Etats-Unis - Une feuille de route pour booster la voiture électrique

Le département de l’énergie (DOE) des Etats-Unis vient de fixer sa feuille de route concernant les barrières actuelles au développement des véhicules rechargeables. 4 objectifs techniques sont ainsi au menu de la feuille de route : les batteries, les systèmes électroniques, l’allègement des véhicules et les systèmes de conditionnement de l’habitacle. En ce qui concerne l’allègement, l’objectif du DOE est de réduire de 30% la masse de la structure du véhicule, de 25% celle du châssis et des suspensions et de 5% celle de l’intérieur du véhicule. AVEM, le 05/02/13

Rennes - Les nouveaux Berlingo et Partner de PSA à l’essai dans les entreprises

Dans le cadre d’une expérimentation conduite par PSA Peugeot Citroën et Rennes Métropole, 10 entreprises ont reçu les clés de Berlingo et Partner électriques afin de les utiliser dans le cadre de leurs déplacements professionnels. Cette phase de test gratuite de 6 mois doit permettre au constructeur de procéder aux derniers ajustements techniques avant le début de la phase de commercialisation. Cette expérimentation s’inscrit dans le projet Mobilab, initiative de Rennes Métropole, dont l’objectif est d’accélérer le développement de la mobilité électrique. AVEM, le 08/02/13

Toyota invente une seconde vie aux batteries de sa Prius

Le constructeur japonais annonce recycler les batteries de ses véhicules hybrides chez ses concessionnaires dans une logique de réduction des pics de consommation énergétique et de transition vers les énergies renouvelables. Profitant de la fin de vie de ses premiers modèles hybrides lancés en 1997, Toyota entend utiliser ces batteries dans un rôle de tampon énergétique. A partir d’avril 2013, le constructeur devrait proposer un « pack de gestion électrique » à ses concessionnaires incluant entre autre des panneaux photovoltaïques. Cartech, le 04/02/13

Le grand boom de l’auto-partage aux USA : de nouveaux services et toujours plus d’options !

Aux Etats-Unis, les services d’auto-partage sont en train de se multiplier et de se diversifier en matière d’offres et de typologies d’acteurs, notamment via la cohabitation d’entreprises et d’organismes à but non lucratif. Cette dynamique s’explique par des prévisions favorables à ce mode de déplacement. Comptant 800 000 usagers en 2012, l’autopartage devrait voir son nombre d’utilisateurs progresser de 44% d’ici 2014. On assiste ainsi à une segmentation de l’offre en termes de gammes, de tarification mais également d’accessibilité des véhicules. Nouvelles-mobilités.net, le 04/02/13

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 22/11/16

Le 22/11/2016

Intelligence artificielle ; Voiture électrique ; Véhicule autonome ; Sécurité ; Règlementation ; Circulation urbaine