TRANSELI, une solution innovante pour la valorisation des résidus agroalimentaires

Le 11 février 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
TRANSELI traite les effluents et déchets industriels depuis 2003, mais à présent l'entreprise s'est dotée d'une plate-forme classée ICPE capable de traiter et de valoriser des matières de vidange et des résidus agro-alimentaires jusqu'à 15000 T/an et 45T/jour. L'optimisation du fonctionnement du traitement sont de rigueur.
Plateforme Transeli 3D

Transeli, dans le prolongement de la société LEBLANC Environnement qui collecte les déchets liquides, ajoute une solution innovante et adaptée au traitement et à la valorisation des matières de vidange et des résidus agroalimentaires.

 

 

 

 L'entreprise peut assurer

  • Le traitement des déchets non dangereux
  • Le traitement des sables de curage
  • Le transit-regroupement des déchets hydrocarburés
  • La réception et le regroupement de terres polluées
  • Le compostage des boues de station
  • La vente de compost normalisé

 

Le traitement des déchets non dangereux

Elle peut recevoir et traiter tous types d'effluents liquides et pâteux non dangereux comme les graisses alimentaires et industrielles de type mélasse, levure, beurre, crème, etc..) ainsi que les matières organiques diverses.

Le process se décompose en 5 phases :

  1. démarrage du processus de traitement par hydrolyse
  2. Dégradation biologique des composants toxiques pour l'environnement, par nos réacteurs en phase aérobie.
  3. Déshydratation de la biomasse permettant d'obtenir la matière en suspension (ou MIATE) d'une part et le filtrat translucide dépollué d'autre part.
  4. Analyse du filtrat puis recyclage pour un usage industriel
  5. Valorisation des MIATE par un nouveau traitement

Traitement des sables de curage

Transeli propose la valorisation des gravats et sables souillés générés par diverses activités dont l'hydrocarburage des canalisations par une unité spécifique de lavage des sables. 

Le transit-regroupement des déchets hydrocarburés

Bénéficie également d'un process particulier de regroupement-séparation et modification du déchet pour valorisation. Ce traitement permet de constituer des lots acceptables et valorisables vers d'autres centres de traitement agréés.

La réception et le regroupement des terres polluées

La société dispose d'une plateforme sur rétention couverte pour recevoir immédiatement en zone sécurisée les terres polluées et ainsi limiter la propagation de la pollution.

Le compostage des boues de station

Transeli fabrique et vend un compost normalisé NFU 44-095 à partir des boues de station (MIATE) grâce à notre procédé spécifique, sans créer de gêne pour le voisinage ou pour l'environnement.

En effet, ce dernier ne nécessite pas de retournement mécanique énergivore, source de nuisances sonores et olfactives.

Le site est prêt à traiter 15000T par an

Pour en savoir plus sur la société Transeli sise à TAILLIS Z.A. du Bas Pont - tél : 02 99 76 87 27 - Email : contact@transeli.fr

 

A lire également

Rénovation énergétique

La rénovation énergétique se dote d'un dispositif complet pour parvenir à ses fins

Le 23/06/2014

Le chantier de la rénovation énergétique se structure et les entreprises de la filière bâtiment s'organisent et adoptent de nouvelles pratiques pour entrer sur ce marché. Travail en réseau, labellisation, participation à des plateformes d'informations locales sur les offres de travaux et les solutions de financement. Les choses bougent...

Le label RGE, reconnu garant de l'environnement : levier pour les entreprises et pour le marché de la rénovation

Le 12/03/2014

Compte-tenu de l'objectif affiché de 500000 logements à rénover par an d'ici à 2017, les entreprises du bâtiment ont tout intérêt à se rendre visible sur ce marché. Un outil va les aider, il s'agit du label RGE.
Il constitue un enjeu de visibilité pour les entreprises, et une aide à la décision pour les particuliers.

3ème période des CEE : une franche accélération du dispositif

Le 20/11/2013

La 3ème période du dispositif des CEE va s'ouvrir au 1er janvier 2015 et des points d'amélioration sont attendus pour favoriser leur déploiement. L'attente est forte sur les économies à réaliser, sur l'augmentation de leur utilisation dans les secteurs de l'industrie, du transport, et sur leur impact quant à la rénovation énergétique.