Pour API, de la recherche de la performance industrielle à l'économie circulaire il n'y a qu'un pas

Le 29 janvier 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Parti d'une réflexion sur l'optimisation des process et des coûts, David Calvez, directeur d'Atelier peinture industrielle, a mis au point une démarche éco-active qui lui permet de réaliser le même C.A. avec 2 fois moins de consommation énergétique et sans dégradation. Présentation de la démarche "E.C.O" et de ses prolongements...

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise, revenir sur le contenu de votre démarche "E.C.O" ?

"API est une entreprise qui a été créée en 2007 et qui se situe à TORCE (35). Notre métier consiste à appliquer de la peinture poudre thermodurcissable sur des métaux. Cette technique de peinture est appelée "thermolaquage". Nos clients sont majoritairement situés dans un rayon de 50 km.

A partir de 2010, nous avons eu le souhait de travailler globalement sur notre performance industrielle.

Nous avons détecté que nous avions des gains importants à opérer sur le process, mais également sur nos consommations d'énergies et de matières premières.

Nous avons donc mis en lumière 3 pistes de travail et c'est ainsi que nous avons baptisé notre démarche "E.C.O."

  • Energie
  • Consommables
  • Organisation

Je vous présente quelques-uns des points forts des 2 premiers volets et je vous parlerai du dernier un peu plus en détails.

Energie :

Dans un contexte d'augmentation des coûts énergétiques, A.P.I a élaboré une stratégie afin d'en minimiser l'impact sur ses clients.

Le gaz

  • Nous avons renégocié nos contrats à la baisse.
  • La ré-isolation complète du four de cuisson, a permis d'abaisser considérablement les pertes énergétiques.
  • L'installation de cloisons en briques réfractaires à l'intérieur du four en a amélioré l'inertie.
  • Le rallongement du tunnel de sortie de four permet aussi de conserver la chaleur le plus longtemps possible dans celui-ci.


(lors de l'arrêt du four, pendant la pause déjeuner, la chute de température à l'intérieur du four est passée de 100° auparavant, à seulement 30° maintenant...et aussi : le fait d'éviter la dispersion de chaleur à l'atelier améliore considérablement les conditions de travail dans l'atelier)

Bilan en 2012, pour un chiffre d'affaires en hausse de 10%, nous avons réduit notre consommation énergétique de 20%.

Nos projets Energie en 2013

  • Rallongement du tunnel d'entrée de four
  • Dispositif de fermeture du four (entrée et sortie) pour conserver les calories lors des pauses
  • Remplacement des brûleurs ( par des brûleurs de dernière génération moins énergivores)
  • Installations de panneaux solaires thermiques pour maintenir en température le bain de traitement de surface pendant la journée.
  • Récupération des calories de notre centrale de production d'air comprimé pour chauffer les bureaux.


Consommables :

Sur les consommables API a identifié 2 postes de dépenses importantes :

Nos matières premières

La mise en place d'une nouvelle cabine de peinture nous a permis de récupérer et réutiliser une partie de la poudre de peinture. Auparavant 50% de la poudre était perdue, à présent nous atteignons un rendement de 80% de recyclage.

Nos projets Consommables 2013 :

Structurer notre démarche "emballages" en sensibilisant nos clients au retour des matériaux utilisés au conditionnement de leurs produits. Nous apposons sur les palettes un document. C'est pour cela que nous parlons "d'éduquer" nos clients. Puis nous avons récupérer des déchets chez certains de nos clients. Pour eux cela constitue une dépense en moins car ils n'ont pas à financer le coût de traitement de ces produits et pour nous, un gain de matières premières.

Organisation de la production :

Optimisation du process de production

  • Nous avons optimisé nos process, en augmentant le nombre de pièces peintes par cycle de production (gains énergétiques)
  • Un effort de sensibilisation tout particulier a été fait pour l'ensemble du personnel concernant l'application des peintures et les réglages fins (gains de matière première)"

 

Vous envisagez des prolongements à cette dynamique éco-active et collaborative, vous nous avez parlé d'une "bourse d'échanges" ?

"Nous avons amorcé la pompe, mais aujourd'hui nous souhaiterions aller encore plus loin dans cet échange. Notre démarche fait "boule de neige". En discutant avec nos clients ou d'autres chefs d'entreprises locales nous avons trouvé d'autres gisements de "déchets" à valoriser localement.

Certaines entreprises rejettent du "chaud" ou de l'eau "propre" dont elles n'ont pas l'utilité alors que nous nous en aurions parfaitement l'usage.

Par ailleurs certains déchets que nous récupérons chez nos clients, pourraient également être utilisés chez d'autres.

Vous voyez que nos pistes pour développer une économie circulaire sont à portée de main, il faut parvenir à les organiser. Ces différentes actions sont avant tout guidées par le bon sens."

Le Plan Climat Energie Territorial propose d'ailleurs un cadre et encourage les entreprises à trouver des solutions de ce genre. En 2013, nous espérons réussir à fédérer des entrepreneurs locaux pour peaufiner cette économie circulaire et améliorer ensemble nos résultats.

Les derniers entretiens

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15 avril 2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

La douane, mon partenaire à l’international

Le 12 novembre 2015

Interview croisée de Martine Huitema, Responsable Import-Export chez Canon Bretagne et Virginie Tillet, Chef du Pôle Action Economique à la Direction Régionale des Douanes, qui mettent en avant les bénéfices du dialogue entre l’industriel et les services de la douane.

Kiosk to invest : lever des fonds en capital grâce au crowdfunding

Le 29 juin 2015

Kiosk to invest est une plateforme de crowdfunding spécialisée en capital. Elle met en relation des investisseurs privés et des entreprises en forte croissance souhaitant lever des fonds et ouvrir leur capital. Françoise Montiège, responsable Kiosk to invest pour la CCI Rennes nous présente ce nouvel outil de financement participatif.

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?