Un magasin connecté pour se différencier.

Le 10 janvier 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Pour faire face à un consommateur super-connecté, les distributeurs s’adaptent. Afin de répondre à l’immédiateté des attentes, les commerces s’équipent en nouvelles technologies. Un moyen pour les magasins physiques de résister face au e-commerce.

Depuis quelque temps le commerce est devenu mobile. Equipé de son Smartphone le consommateur compare, s’informe et achète. Le magasin physique devient un lieu d’exposition et de comparaison. Au grand damne du commerçant qui voit circuler avec leurs téléphones les chalands dans sa boutique et qui achètent… ailleurs en ligne. Ce changement de comportement devient-il une véritable menace pour les commerces de proximité ?

Aux Etats Unis, 46% des acheteurs en ligne et possesseurs de Smartphone se rendent dans les commerces physiques pour y voir les produits et faire leurs courses ensuite sur Internet. Une tendance qui s'observe également sur l'hexagone. Pour répondre à ces évolutions de comportement, il faut que les distributeurs intègrent les nouvelles technologies dans leur marketing commercial.

Des produits, de la relation client et un point de vente qui suscite de l'émotion.

 

Les points de vente mutent en de véritables espaces digitaux. L'omni connexion numérique du client doit être valorisée dans les boutiques. Le distributeur doit user également des nouvelles technologies et s'impliquer dans les nouveaux comportements de l’acheteur. Le commerce physique dispose d'un atout supplémentaire sur le e-commerce ; le magasin.  Le professionnel de la distribution doit s’appuyer sur ses bases fondamentales du commerce : la mise en valeur de ses produits et sa force de vente. Les deux éléments qui font défaut au pure player. L’importance de la relation client doit rester une priorité. Le conseil et le lien privilégié avec le client sont essentiels, ils restent très complémentaires à la technologie du numérique.

L’environnement commercial doit être soigné, personnalisé. Le magasin devient un espace de vie et propose des expériences positives pour le client. Parce que les attentes des consommateurs évoluent avec les innovations technologiques le commerce doit se démarquer, il devient lui aussi numérique et connecté. Ecrans, vitrines, cabines d'essayage et miroirs virtuels, il faut surprendre le client, l’interpeler, l’amuser. Il faut que le commerçant aujourd’hui se différencie.

A lire également

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.

L'aide Stop essuyage

Risques professionnels en restauration : aide financière sèche-verres

Le 06/09/2016

Suite à une étude qui a été réalisée sur les TPE en 2013, il s’est avéré que le métier de la restauration était un métier à risque (chute dans les escaliers, chute en cuisine et en salle, des coupures avec des couteaux, des coupures avec du verre cassé).