Les nouvelles technologies au service des consommateurs dans les magasins.

Le 04 janvier 2013

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Cela répond aux nouvelles attentes des acheteurs. Ils souhaitent bénéficier dans les commerces d’un univers aussi proche que possible de celui d’internet. Réalité augmentée, comparateurs de prix, géolocalisation, soit des solutions technologiques qui permettent aux consommateurs de trouver les services annexes utiles aux prises de décision.

L’IFOP et WINCOR NIXDORF ont réalisé une étude sur les comportements d’achat actuels des Français. Cette enquête démontre que le consommateur utilise de plus en plus son téléphone mobile en magasin lors de ses achats.

Le Smartphone devient un outil d’aide à la décision, principalement chez les plus jeunes. Ces nouveaux consom'acteurs désirent une simplification dans le fait de faire leurs courses. Passer le moins de temps possible en magasin mais surtout en caisse, vivre une expérience agréable, trouver des réponses rapides à leurs besoins, en bref ils attendent plus de service proposé par les points de vente.


• 23% des personnes interrogées utilisent leur téléphone mobile en magasin (en dehors des appels).
• 9% pour photographier les produits
• 8% pour obtenir des informations sur les produits
• 7% pour trouver les meilleurs prix sur Internet.


L’étude met en relief les exigences croissantes des consommateurs français vis-à-vis de la qualité des services. Ils souhaitent une complémentarité entre les réponses trouvées sur internet et celles apportées par les vendeurs en magasin.

A lire également

e-réputation : quel impact sur le comportement d'achat ?

Le 27/03/2015

De nombreux consommateurs ont pris l'habitude de s'informer sur Internet avant d'acheter : les avis formulés sur les blogs, forums et réseaux sociaux ont une réelle influence sur leur comportement d'achat, selon une enquête de l'Ifop.

Relancer le commerce de meubles : les propositions de l'Unifa

Le 24/03/2015

La baisse du marché du meuble s'explique en partie par les difficultés du secteur de la construction et le ralentissement du marché de l'immobilier. Pourtant une étude de l'Unifa montre que les Français restent attachés à leur cadre de vie et propose des pistes pour relancer le commerce d'ameublement.


Oxatis et KPMG présentent le profil du e-commerçant en 2015

Le 23/03/2015

Lors d'une conférence de presse de la Fevad en début d'année, Oxatis et KPMG ont détaillé les résultats de leur enquête annuelle sur le profil et les usages du e-commerçant. L'édition 2015 met l'accent sur les TPE et PME du e-commerce.