Hakisa simplifie l'accès des seniors à Internet

Le 20 décembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Une jeune entreprise de Strasbourg a créé le site Hakisa.com qui met en relation les générations pour faciliter l'accès des aînés à Internet. Elle vient de recevoir le Trophée 2012 Numéric'Alsace dans la catégorie start-up.

On connaissait Voisins solidaires, Troc'heures ou Entrepatients : quelques-uns des sites apparus ces dernières années, qui fonctionnent selon le principe de l'échange, du partage et de la solidarité.

Dans le même esprit communautaire voici Hakisa. Créateurs de ce site, Eric Gehl et Olivier Audouze ont constaté que les personnes âgées rencontrent fréquemment des difficultés dans l'utilisation d'un ordinateur ou dans leur accès à Internet. Pourtant ces mêmes personnes ont souvent perçu l'intérêt des outils numériques pour communiquer avec leur entourage.

Partant de ce constat, Hakisa met en relation les générations : les plus jeunes - enfants, petits-enfants, voisins ou amis - apportent aide et conseils aux plus âgés pour faciliter leur apprentissage de l'informatique. Le service est gratuit pour les utilisateurs du site, en tout cas dans sa version initiale.

 

Les "mushers" pour toucher les personnes âgées

L'originalité d'Hakisa réside dans ce concept d'entraide générationnelle et dans sa stratégie pour que les personnes âgées adoptent sa plate-forme. Pour toucher cette population, Hakisa s'appuie sur le concept de "Musher" (mot venant des conducteurs de traineaux), à savoir une personne qui va aider un utilisateur de Hakisa dans son apprentissage. Typiquement le musher sera un enfant ou petit-enfant aidant un parent ou grand-parent à utiliser Internet et les services d'Hakisa.

Hakisa s'appuie donc de manière très proactive sur les générations plus jeunes (via des concours pour devenir "musher" notamment) pour toucher le marché des seniors.

Un outil est même à leur disposition pour suivre voire configurer certaines options à distance du compte des personnes accompagnées : la musherbox.

Crédits

© Hakisa.com

A lire également

Wearable technologies : applications en santé

Wearable technology : Une tendance, et de plus en plus d'applications en santé

Le 30/09/2013

Alors que les annonces de mise sur le marché de montres connectées battent leur plein sur le secteur high-tech, c'est en réalité un nouveau segment de marché qui fait son apparition : les "wearable technology", ou encore la "technologie portée sur soi". Un marché qui devrait peser plus de 10 milliards de dollars en 2016.

Bilan projets TecSan de l'ANR

Technologies pour la Santé et l’Autonomie : Bilan des projets TecSan 2009-2013

Le 30/08/2013

Le programme TecSAN soutient depuis 2009 des projets de recherche collaborative sur des technologies pour l'autonomie ou la santé. Le bilan des projets menés permet de percevoir les défis et les progrès technologiques réalisés dans ces domaines.

Quand le corps communique avec un smartphone

Le 29/08/2013

Motorola collabore avec plusieurs start-ups américaines sur des solutions d’authentification qui pourraient demain remplacer les mots de passe. Ces dispositifs innovants offrent également des perspectives dans la m-santé.