Prolongation de la durée de vie de batteries professionnelles

Le 06 décembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

La majorité des entreprises industrielles utilise des matériels de manutention, de transport ou de levage qui sont, par définition, gros consommateurs de batteries au plomb, dont la durée de vie est relativement courte par rapport au coût d'investissement.

Créée il y a 7 ans, la société bretonne BGS (Batteries Global Services) propose une alternative au remplacement systématique de ces batteries, grâce à un procédé de régénération en 2 phases (traitement chimique - électrique puis électronique) qui permet:

  • de prolonger de plusieurs années la vie des batteries en état de fonctionner, mais qui ne tiennent plus la charge (traitement curatif), 
  • ou d'optimiser la durée d'utilisation des batteries neuves, en ralentissant leur dégradation dûe au phénomène de sulfatation (traitement préventif).

En complément de ces prestations, la société BGS propose également d'autres services, tels qu'un système de gestion de salle de charge totalement wifi.

Encore largement méconnue et sous-utilisée, cette technologie qui a déjà été adoptée par plusieurs grands noms de l'économie française, présente plusieurs intérêts : économique (réduction significative du budget batteries), technique (amélioration des caractéristiques de fonctionnement) et environnemental (réduction des déchets...).  

A lire également

Logistique, transport, supply chain : la blockchain va changer votre métier !

Le 28/11/2016

La 1ère Conférence Nationale Blockchain et Supply Chain a eu lieu le 23 novembre : point de vue sur la manière dont cette nouvelle technologie va bouleverser en profondeur la performance et les métiers de la logistique, du transport et de la supply chain.

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15/04/2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

Le transport de marchandises « s’uberise », le marché se déstabilise

Le 18/02/2016

Quand le collaboratif devient marchand, c’est l’uberisation. Et cette vague de transformation numérique (BlablaCar, Air B&B, etc.) atteint aussi le secteur du transport de marchandises : comment ? Pourquoi ? Que faire ?