Innovation SIAL 2012 et écologie

Le 06 décembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Cette année au SIAL, si la tendance plaisir sur la variété des saveurs et la sophistication des goûts était très présente, les innovations autour des démarches écologiques se sont faites plus discrètes.

A la lecture du book sur les innovations présentées au SIAL ou lors des déambulations sur le salon, l’écologie via un travail sur les packagings ou les ingrédients n’a pas été très présente dans la communication des marques.

La majorité des innovations autour d'une démarche écologique s'est concentrée sur le developpement de nouvelles propositions de produits biologiques.

 

 

 

Hormis les offres bio, notre petite sélection suivante propose quelques exemples de réduction/substitution/biodégradabilité de packagings :

 

Ecologie Wiki cells

 

Wikicells Design : enrobage alimentaire consommable qui peut s’appliquer à tout type d’aliment. Les Wikicells peuvent être fourrés avec du liquide, du fromage blanc, de la confiture, des mousses, … Ces enrobages comestibles permettent de diminuer voire de supprimer les emballages traditionnels.

 

 Ecologie La Potagère

 

Ma Soupe 100% France de La Potagère est constituée d’ingrédients 100% français, certifiés de qualité pour soutenir l’agriculture française et réduire l’empreinte carbone. Emballage en brique carton certifié FSC (gestion durable des forêts).

 

 Ecologie Jardin bio

 

Huile d’olive douce de Jardin Bio dans un emballage écologique : poche flexible de 2l avec poignée et robinet qui permet de réduire l’emballage et, grâce à sa légèreté, de dépenser moins d’énergie en transport.

 

Ecologie Lobodis 

 

Dosettes de café 123 Spresso de Malongo 100% en fibres naturelles biodégradables dans un emballage 100% recyclable.

 

 

Dans son étude préalable au Sial, TNS Sofres mettait pourtant en avant des attentes fortes de la part des consommateurs sur des valeurs d’écologie, face à des innovations en lien avec l’éthique effectivement minoritaires selon XTC (seulement 2,3% des innovations). Le thème semble donc porteur et ouvert pour les industriels. Mais, comme le souligne Pascale Grelot Girard de TNS Sofres, la condition est de proposer une offre accessible.

A noter cependant que ces attentes relevées sont des attentes déclarées. Au moment du passage à l’acte, les consommateurs respecteront-ils leurs valeurs dans une période économiquement tendue où le pouvoir d’achat ne suivra pas la flambée des prix des matières premières et l’augmentation consécutive des produits alimentaires ?

Face à la durée de vie plutôt courte de bon nombre d’innovations, les nouveautés vouées au succès semblent aujourd’hui devoir être positionnées sur le plaisir et la fonctionnalité par l’usage pour être suffisamment différenciatrices et durables.

A lire également

Chiffres clefs 2016 de la consommation de produits biologiques en France

Le 22/03/2017

L’Agence BIO avec l'appui du CSA vient de publier son baromètre 2017 de consommation et de perception des produits biologiques en France. Principaux enseignements...

Le flexitarisme, un nouveau positionnement marketing ?

Le 06/03/2017

On assiste au développement de certaines craintes quant à l'impact sur la santé d'une consommation excessive de viande. Dans un même temps, les préoccupations éthiques, environnementales et budgétaires sont grandissantes. Place au flexitarisme qui s'affirme même dans le nom des produits, avec des accents tantôt fun, tantôt gourmands.

Pertes et gaspillages alimentaires : point à date et enjeux

Le 12/12/2016

Selon une étude réalisée pour l’ADEME, les pertes et gaspillages alimentaires générés tout au long de la chaîne alimentaire, sont estimés à 10 millions de tonnes par an. Transformateurs et distributeurs s’engagent. Pistes de réflexion.