Consommateurs européens : faits marquants de l’année 2012

Le 03 décembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le groupe Mintel propose une analyse des éléments majeurs qui ont marqué l’année 2012 dans les habitudes de consommation des européens. Comparaison France, Allemagne, Italie et Espagne.

Préoccupations fortes pour la santé

Plus de la moitié des consommateurs européens se sentent concernés par leur santé et tentent d’adopter un style de vie allant dans le sens d’une meilleure hygiène alimentaire. En comparaison avec les autres pays européens où ce sujet touche principalement les plus de 45 ans, les jeunes consommateurs allemands sont particulièrement sensibilisés à cette thématique. Pour autant, les solutions pratiques restent très demandées partout en Europe avec des plats rapides à préparer pour les jours de la semaine.

 

 

L'heure est à la recherche de bonnes affaires

Dans l'objectif de réduire leurs dépenses, les acheteurs n'ont pas hésité à rechercher des point de ventes plus abordables et à transférer leurs achats sur les MDD. Un acheteur sur quatre a "switché" sa marque habituelle dans le courant de l'année passée. 40% des consommateurs français ont réduit leur consommation de fruits et légumes en conséquence de l'augmentation des prix et au détriment des problématiques de santé.

Mintel 3

 

Mintel 2La technologie s’infiltre dans tous les domaines de la consommation

Les Allemands sont ceux qui achètent le plus en ligne (91% pour une moyenne européenne de 78%). Il y a peu de différences entre les pratiques en ligne des consommateurs européens en ce qui concerne des actions comme l’envoi /la réception de mails ou les jeux en ligne. Cependant, alors que les Italiens et les Espagnols semblent plus intéressés par la pratique de loisirs ou des réseaux sociaux, les Français et les Allemands sont à la recherche de « bons coups financiers ».

 

Le taux de possession  de smartphones augmente fortement

Le smartphone devrait très bientôt supplanter le téléphone mobile classique en Espagne. L'âge est un facteur déterminant puisque 6 consommateurs sur 10 âgés de 16 à 24 ans ont un smartphone alors que les plus de 55 ans ne sont que 1 sur 4 à en posséder un. A voir comment le taux de plus en plus élevé de chomeurs sur la jeune population espagnole va affecter cette tendance.

Mintel 4

Source     Tendances Mintel 2015 

A lire également

Les nouveaux outils promotionnels : au lieu d'offrir du prix, offrons des solutions…

Le 08/02/2018

Les enseignes utilisent souvent le levier de la promotion ponctuelle pour se démarquer de leurs concurrents, avec des remises faisant parfois grand bruit… En anticipation du projet de loi limitant les promotions sur les produits alimentaires, certaines marques avaient déjà imaginé de nouvelles façons de présenter les promotions.

Viande : retour en force des bas-morceaux ?

Le 06/02/2018

Au premier abord péjoratif, le terme bas-morceau désigne des morceaux de deuxième et de troisième catégorie (à braiser et à bouillir), qui ne sont pas considérés comme des morceaux "nobles" de la viande. Et pourtant, ils collent parfaitement aux tendances : anti-gaspillage, tradition culinaire, saveurs d'antan...

Agrilait confirme son ancrage local et personnalise la relation entre le consommateur et SA région.

Le 18/01/2018

Sur un marché du lait longue conservation à la peine, le local est l’une des valeurs refuge. Pour preuve, "Le Lait d’Ici", "En direct des Éleveurs" ou "C’est qui le Patron" remportent les faveurs des consommateurs. Agrial, via sa filiale Agrilait, va plus loin dans sa communication en tissant un lien fort entre le consommateur et sa région…