Fin du dispositif de baisse des prix du carburant

Le 30 novembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le Gouvernement ne va finalement pas mettre en place un nouveau modèle de fiscalité sur les produits énergétiques. Les entreprises et les consommateurs français doivent donc se préparer à la hausse progressive des prix des carburants à partir de début décembre.

Depuis la fin août, les prix des carburants à la pompe ont baissé jusqu'à 6 centimes d'euro, sous l'effet d'une contrainte imposée par l'Etat aux groupes pétroliers, pour "favoriser le pouvoir d'achat" des français. L'Etat a abaissé de 3 centimes d'euro les taxes sur le pétrole brut, et exigé que le reste de la baisse soit supporté par les pétroliers. Ces derniers ont joué le jeu puisque, d'une manière générale, les entreprises et les consommateurs ont payé quelques euros de moins pour leur plein de carburant.

Pierre Moscovici, le Ministre de l'Economie, confirme la sortie progressive du dispositif à partir du début du mois de décembre. La baisse de TICPE (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques) sera fixée à 2 centimes à compter du 1er décembre, puis réduite de 0,5 centimes les 11 et 21 décembre. Le dispositif prendra fin le 11 janvier 2013.

source: Net-Iris 29.11.2012

Auteur(s)

Corentin Lallès, Bretagne Supply Chain

A lire également

Logistique, transport, supply chain : la blockchain va changer votre métier !

Le 28/11/2016

La 1ère Conférence Nationale Blockchain et Supply Chain a eu lieu le 23 novembre : point de vue sur la manière dont cette nouvelle technologie va bouleverser en profondeur la performance et les métiers de la logistique, du transport et de la supply chain.

Laurent Vigouroux

DDMRP : quand la supply chain crée de la valeur pour l’entreprise

Le 15/04/2016

Pour tout savoir sur le Demand Driven Material Requirements Planning, BSC a interviewé Laurent Vigouroux, consultant indépendant et expert en DDMRP.

Le transport de marchandises « s’uberise », le marché se déstabilise

Le 18/02/2016

Quand le collaboratif devient marchand, c’est l’uberisation. Et cette vague de transformation numérique (BlablaCar, Air B&B, etc.) atteint aussi le secteur du transport de marchandises : comment ? Pourquoi ? Que faire ?