Le transport fluvial : une réponse efficace pour le transport de colis exceptionnels

Le 30 novembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La voie fluviale accepte tous types de colis exceptionnels, sans limite de poids et de volume. Alliant souplesse et sécurité, rapidité et performance, ce mode de transport s'inscrit dans une démarche durable.

Une alternative adaptée au transport de colis exceptionnels

La voie fluviale accepte tous types de colis exceptionnels, sans limite de poids et de volume. La prise en charge simple et rapide sans morceler les marchandises, du départ à l'arrivée, assure une manutention spécifique à chaque opération: que ce soit avec une manutention verticale (grues mobiles ou fixes, bigues ou grues flottantes, portiques de manutention, navires équipés de grues) ou manutention horizontale (quais équipés de rampes "Roll on - Roll off" assurant un transfert direct route/eau ou eau/route).

Un mode efficace et durable

La voie fluviale allie également souplesse et sécurité, rapidité et performance, compétitivité et écologie. La qualité de service (fluidité de circulation permanente 7j/7 et 24h/24, réduction des imprévus, sécurité accrue) s'accompagne d'un mode de transport orienté logistique durable (consommation d'énergie 5 fois moindre que la route et 2 fois moindre que la voie ferrée, 4 fois moins de CO2 par rapport au mode routier, et pas de gêne pour les riverains).

EDF opère son plus grand convoi exceptionnel sur la Seine

Un transformateur EDF de 337 tonnes a été chargé récemment sur une barge depuis le poste à colis lourds du port de Limay (78) afin d'être acheminé par voie d'eau vers l'Allemagne. Ce transport de colis exceptionnel par voie fluviale illustre une des solutions logistiques proposées par HAROPA (regroupement des ports de Paris, Rouen et Le Havre). Maillon essentiel de la chaine logistique des colis exceptionnels, HAROPA offre 27 postes pour les colis exceptionnels et propose une solution complète avec tous les partenaires spécialisés (commissionnaires de transport, affréteurs fluviaux, douanes, transporteurs, manutentionnaires et levageurs).

A lire également

Un bilan carbone européen en construction : donnez votre avis !

Le 14/04/2014

La Commission européenne envisage d'harmoniser les méthodes et les systèmes de bilan carbone européens applicables au secteur des transports : donnez votre avis dès maintenant pour définir le cadre règlementaire adapté !

OBJECTIF CO2, les transporteurs se réengagent

Le 29/01/2014

La charte "Objectif CO2 – Les transporteurs s’engagent" a déjà fédéré plus de 1 000 entreprises du secteur du transport routier (18% des poids lourds en France soit 100 000 véhicules). Fondée sur une démarche volontaire, le transporteur s’engage pour trois ans à réduire ses émissions CO2.

Charte « objectif CO2 » : l’engagement s'élargit

Le 04/07/2013

A l’initiative du Ministère du développement durable, la circulaire du 27 Mai 2013 précise les modalités de mise en œuvre de la démarche « objectif CO2 : les transporteurs s’engagent ».