Le déploiement des bornes de recharge passera par les régions

Le 27 novembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le véhicule électrique ne se développera pas sans un déploiement de bornes de recharge sur le réseau public. Certaines collectivités se sont donc engagées pour promouvoir l’électromobilité et lancent des expérimentations diverses. La Région Nord Pas de Calais, l’Indre et Loire, la Communauté de Communes d’Aix en Provence sont les dernières en date.
  • Le Nord Pas de Calais a publié en novembre 2012 un appel à projets visant à stimuler les initiatives dans le déploiement d’infrastructures publiques, la promotion du véhicule électrique et la mise en place de services de mobilité. Le Conseil Régional accompagnera financièrement les projets en prenant par exemple en charge les coûts d’ingénierie liés au développement de projets d’électromobilité du territoire candidat (coût total maximum éligible : 50 000 euros/an). Pour la mise en œuvre du projet d’électromobilité du territoire et sur le domaine public, seront aussi pris en charge ce qui concerne les infrastructures de recharge, les travaux d’installation et les frais de raccordement au réseau pour l’établissement des infrastructures de charge pour un coût total maximum éligible 700 000 euros / 3ans.

 

  • Le Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire (SIEIL) a lancé fin octobre 2012 un appel d’offres pour une centaine de bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides avec presque 200 bornes supplémentaires en option. Cet appel d’offres s’inscrit dans le cadre du plan de croissance verte défini par le Préfet d’Indre et Loire en 2010, qui a donc confié au SIEIL, propriétaire des réseaux de distribution publique d'énergie électrique sur le département d'Indre et Loire (hors ville de Tours), le déploiement du réseau de charge sur son territoire. Plus précisément, le SIEIL a divisé son appel d’offres en 3 tranches :
    • Tranche ferme : 97 bornes sur l’espace public communal,
    • Tranche conditionnelle 1 : 69 bornes sur l’espace public des zones d’activités et industrielles,
    • Tranche conditionnelle 2 :112 bornes sur l’espace public communal.

Si les réponses sont attendues au mois de décembre, le déploiement pourra se faire sur deux ans. Un centaine de communes auraient d'ores et déjà manifesté leur intérêt.

 

  • La Communauté de Communes d’Aix en Provence a lancé dans le cadre des investissements d’avenir de l’Ademe, son projet TeleWatt, qui a pour objectif de déployer un réseau de recharge intelligente rapidement et à grande échelle en utilisant les réseaux et les infrastructures d’éclairage public. La société Citelum (spécialiste de l’éclairage urbain et filiale de Dalkia) est le coordonnateur du projet. En misant sur l’utilisation du réseau d’éclairage public pour recharger les véhicules, la Communauté de Communes peut s’affranchir des travaux de voirie importants et ainsi limiter les coûts du déploiement, frein majeur pour les collectivités. Par ailleurs, ce projet présente 3 innovations principales :
    • "La supervision simultanée des réseaux électriques (puissance, consommation, état, etc.) et la mise en place d’un système de gestion centralisée permettant notamment de gérer l’accès des usagers au réseau.
    • La mise en place de prises "plug & play", avec identification par adresse IP, et dont l’installation ne nécessite pas de génie civil. Ce dispositif pourra être déployé à court terme et les prises pourront être déplacées simplement, selon l’évolution de l’aménagement urbain et des besoins des usagers.
    • Le développement d’une interface usager sur téléphone portable pour réserver, suivre et gérer à distance et à tout moment la charge de son véhicule".

L’Ademe finance le projet à hauteur de 1,6M€ pour un coût total de 3,5M€. Les expérimentations, qui ont récemment commencées, doivent durer un an et demi.

 

Pour rappel, le plan national mis en place pour favoriser le développement de voitures électriques et hybrides rechargeables prévoit le déploiement de 4 400 000 bornes d’ici 2020 dont 325 000 en charges lentes et 65 000 en charges rapides sur la voie publique.

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 06/12/16

Le 06/12/2016

Transports publics ; Open Data ; PSA ; IHM ; Recharge électrique ; Véhicules Hors d'Usage ; Allemagne ; Méga camions ; Bretagne

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Véhicules et Mobilités 2017 : vos retours et vos attentes

Le 29/11/2016

Pendant ce dernier trimestre 2016, nous vous avons interrogé sur votre niveau de satisfaction, vos avis et vos attentes pour Véhicules et Mobilités : le site Web, la newsletter, Twitter et autres. Comme promis, voici un retour des résultats de cette enquête et nos axes de développement pour 2017 !