Revue de presse Véhicules & Mobilité du 26 novembre 2012

Le 26 novembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
revue de presse © svort - Fotolia.com

Renault travaille sur une motorisation hybride à bas coûts

Parallèlement à sa stratégie axée sur l’électrique, le constructeur français a annoncé la semaine passée un projet de recherche portant sur le développement d’une motorisation hybride « low cost ». Renault, qui qualifie cette technologie de « transitoire », considère qu’elle comptera parmi les éléments qui lui permettront de remplir les objectifs d’émissions que le constructeur s’est fixé à courts termes. A savoir, 100gCO2/km en 2016 et 80g/CO2/km en 2020. Le Point, le 20/11/12

Louis Gallois regrette l’absence de recherche sur le véhicule hydrogène en France

Dans la continuité de son récent rapport sur la compétitivité de l’industrie française, Louis Gallois a précisé son point de vue sur la filière automobile française. Après avoir vanté ses atouts technologiques et souligné le bien-fondé de la stratégie des constructeurs français vers l’électrique et l’hybride, Louis Gallois regrette le manque d’initiatives en matière de fabrication de batteries sur le territoire. Dans son analyse, il déplore également la prise de retard française en matière de véhicule à hydrogène qu’il considère comme une filière d’avenir et dont le potentiel, en termes de performances et d’autonomie ne peut être ignoré. Enfin, il met en avant le manque de solidarité industrielle de la filière en pointant notamment l’absence de collaboration entre Renault et PSA. Autoactu, le 21/11/12

ABB et GM recyclent les batteries de la volt en stations de stockage

General Motors et ABB poursuivent leurs initiatives en matière de seconde vie des batteries de véhicules électriques. Le système mis au point comporte 5 packs de batteries usagées issus de la Chevrolet Volt et dispose d’une capacité totale de 50 kWh. Suite à une première étape de test « off-grid », l’objectif est maintenant d’intégrer le dispositif dans un système « on-grid » avec interaction avec le réseau de distribution et stockage d’énergie provenant de diverses sources renouvelables. AVERE, le 22/11/12

Des ressorts de suspension en composite bientôt sur des modèles Renault

Dans le cadre du programme ALMA : « Architecture for Low Mass and Aerodynamic drag », dont l’objectif est de mettre au point un véhicule essence émettant 80gCO2/km, des ressorts de suspension en composites ont été mis au point. A l’image de ce composant qui devrait bientôt équiper des modèles de la gamme Renault, l’accent a été mis sur l’allègement. Avec en tête le principe selon lequel un gain de 10kg permet d’éviter le rejet d’1gCO2/km, les travaux portent sur les principes d’allègement suivants : reconception complète de systèmes, substitution des matériaux et intégration de fonctions. Dans l’étude des solutions possibles, le projet intègre dès le départ une logique de coûts basée sur la future intégration des travaux à un véhicule « normal » : 1500kg pour un coût de 15 000 euros, soit 10euros/kg. Cette base sert ensuite d’arbitrage pour le choix des matériaux en mettant en parallèle son coût d’industrialisation. Auto-innovations, le 23/11/12

Nissan Leaf : des électrons en plus

Deux ans après son lancement, la Nissan Leaf va bénéficier de plusieurs « améliorations ». Outres les aspects de design, la Leaf version 2 affiche une autonomie en progrès de 14% grâce à un allègement de 80kg, un système de freinage régénératif optimisé et une pompe à chaleur pour le système de chauffage. Nissan annonce aussi avoir réduit de 40% l’utilisation de dysprosium (terres rares coûteuses et principalement produites en Chine) nécessaire à la fabrication des aimants du moteur électrique de la Leaf. Le Point, le 22/11/12

La société française SP3H obtient la 2ème place du CleanTech Open Global Ideas Competition

Dans le cadre de la « CleanTech Open Global Ideas Competition 2012 » qui rassemblait les 120 start-ups cleantech les plus prometteuses sur le plan international, la société française SP3H a obtenu la seconde place. L’entreprise a mis au point un capteur optique miniaturisé qui évalue en temps réel la qualité du carburant afin d’adapter en conséquence la consommation et ainsi réduire les émissions polluantes tout en améliorant les performances moteur. Auto-innovations, le 22/11/12

Caréco lancera son site de vente de pièces d’occasion en ligne en 2013

En 2013, le réseau Caréco, qui compte 80 recycleurs lancera un site e-commerce de vente de pièces automobiles d’occasions. Le site bénéficiera ainsi des pièces issues des 150 000 véhicules traités chaque année par le réseau et disposera d’un stock de 30 millions de pièces. En parallèle, Caréco souhaite développer une offre BtoB en proposant aux réparateurs de vendre à leurs clients les pièces d’occasion du réseau. Via ces initiatives, Careco entend développer l’emploi de la pièce d’occasion dans le cadre de réparations, notamment en encourageant les assureurs à inclure cette offre dans leurs formules. Autoactu, le 23/11/12

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 06/12/16

Le 06/12/2016

Transports publics ; Open Data ; PSA ; IHM ; Recharge électrique ; Véhicules Hors d'Usage ; Allemagne ; Méga camions ; Bretagne

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 29/11/16

Le 29/11/2016

Réseau routier ; Royaume-Uni ; Véhicule connecté ; Voiture autonome ; Logistique dernier kilomètre ; Voiture électrique ; Chine ; Citroën ; Facebook

Open source : avenir ou concurrence de l'industrie automobile ?

Le 22/11/2016

Comment l’open source, le partage permettent d’arriver différemment à la construction d’une voiture ? Mais ces véhicules open source sont-ils réservés aux makers ou influencent-ils les pratiques de l'industrie automobile ? Quels sont les impacts des véhicules open source sur la chaîne de valeur, notamment la distribution des véhicules ?