Innover par l’approche neurocognitive et comportementale (ANC)

Le 16 novembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Présent sur une conférence lors du SIAL 2012, l’IME (l’Institut de Médecine Environnementale) a présenté l’apport des neurosciences pour mieux connaître son marché et, ainsi, augmenter ses chances de réussir ses innovations.

 L’IME travaille depuis de nombreuses années sur la psychologie et les neurosciences : cognitions, émotions, comportements, modes de vie… L’IME structure son approche sur 2 types d’actions auprès des entreprises : solliciter le potentiel créatif des équipes et  segmenter le marché pour mieux cibler les clientèles.

Dans ce 2ème axe dédié au marketing et à l’innovation, l’IME utilise son modèle des personnalités ANC (Approche Neurocognitive et Comportementale) pour analyser les goûts, les préférences, les attentes, les décisions d’achats… des consommateurs.

 

Le modèle ANC a identifié 8 biotypes de personnalités 

Neurosciences Modèle ANC

Dans la définition d’une personnalité, on va retrouver 2 niveaux :

  • Les structures primaires de la personnalité : issues des gènes et sources de motivation durable (ce qu’on est vraiment, ce que l’on fait de manière instinctive, quelles que soient les difficultés rencontrées).
  • Les structures secondaires de la personnalité : issues de l’éducation et de la culture et sources de motivation conditionnelle au résultat (peuvent changer en fonction des échecs ou des difficultés).

Le marketing travaille principalement sur les motivations primaires pour mieux comprendre les clients et adapter sa stratégie d’innovation.

Modèle ANC : du concept à l’action marketing

Neurosciences Innover 

 

Deux exemples en alimentaire

1.       Le philosophe

  • Epicurien, bon vivant et amateur de bonne chair
  • Parler tradition culinaire, goût du terroir, sensorialité,  confort du moment, plaisir de l’instant
  • Utiliser des mots simples du quotidien, concrets

2.       L’animateur

  • Voyageur, créatif, amateur d’exotique, d’atypique, de sucré, de facile
  • Parler de liberté, d’innovation, de changement, d’amis, de cultures variées
  • Utiliser la plaisanterie, la complicité, la dérision, l’humour

 

Pour en savoir plus :  www.ime.fr et www.neurocognitivism.com

A lire également

Free-from : ces marques alimentaires qui prônent le "non".

Le 21/02/2017

Portés par les attentes de santé et de naturalité, les produits "sans" continuent de remporter les faveurs des consommateurs. Et les marques se positionnent de manière de plus en plus affirmée sur le segment, revendiquant un "Non" assumé. Illustration par deux exemples : les biscuits apéritifs "Say Yes to No" et les eaux aromatisées "No&More".

Facilité de préparation : pizza, croque-monsieur et sandwichs au grille-pain.

Le 13/02/2017

Praticité, simplicité, gain de temps, les consommateurs sont à la recherche de solutions pour optimiser la préparation des repas. Après le développement d’emballages permettant une cuisson directe au micro-onde puis la vague des produits à poêler, serait-ce au tour du grille-pain d’évincer nos batteries de cuisine ?

Food Hacking : finie la néophobie alimentaire, vive les expérimentateurs

Le 08/02/2017

Nouvelle manière d’envisager notre alimentation, à la croisée des expérimentations scientifiques et des nouvelles technologies, au service de nouvelles saveurs ou d’avantages nutritionnels, le food hacking bouscule nos usages et nous propose un avenir alimentaire riche d’expériences gustatives innovantes.