Innover par l’approche neurocognitive et comportementale (ANC)

Le 16 novembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Présent sur une conférence lors du SIAL 2012, l’IME (l’Institut de Médecine Environnementale) a présenté l’apport des neurosciences pour mieux connaître son marché et, ainsi, augmenter ses chances de réussir ses innovations.

 L’IME travaille depuis de nombreuses années sur la psychologie et les neurosciences : cognitions, émotions, comportements, modes de vie… L’IME structure son approche sur 2 types d’actions auprès des entreprises : solliciter le potentiel créatif des équipes et  segmenter le marché pour mieux cibler les clientèles.

Dans ce 2ème axe dédié au marketing et à l’innovation, l’IME utilise son modèle des personnalités ANC (Approche Neurocognitive et Comportementale) pour analyser les goûts, les préférences, les attentes, les décisions d’achats… des consommateurs.

 

Le modèle ANC a identifié 8 biotypes de personnalités 

Neurosciences Modèle ANC

Dans la définition d’une personnalité, on va retrouver 2 niveaux :

  • Les structures primaires de la personnalité : issues des gènes et sources de motivation durable (ce qu’on est vraiment, ce que l’on fait de manière instinctive, quelles que soient les difficultés rencontrées).
  • Les structures secondaires de la personnalité : issues de l’éducation et de la culture et sources de motivation conditionnelle au résultat (peuvent changer en fonction des échecs ou des difficultés).

Le marketing travaille principalement sur les motivations primaires pour mieux comprendre les clients et adapter sa stratégie d’innovation.

Modèle ANC : du concept à l’action marketing

Neurosciences Innover 

 

Deux exemples en alimentaire

1.       Le philosophe

  • Epicurien, bon vivant et amateur de bonne chair
  • Parler tradition culinaire, goût du terroir, sensorialité,  confort du moment, plaisir de l’instant
  • Utiliser des mots simples du quotidien, concrets

2.       L’animateur

  • Voyageur, créatif, amateur d’exotique, d’atypique, de sucré, de facile
  • Parler de liberté, d’innovation, de changement, d’amis, de cultures variées
  • Utiliser la plaisanterie, la complicité, la dérision, l’humour

 

Pour en savoir plus :  www.ime.fr et www.neurocognitivism.com

A lire également

Des licornes et des dinosaures pour une offre de légumes funs et ludiques.

Le 27/03/2017

Lidl est en plein développement au Royaume-Uni. Et, pour conquérir une clientèle toujours plus nombreuse, le hard-discounter mise sur les produits frais avec des positionnements originaux. Il s'agit ici de jouer la carte du ludisme pour des gammes de légumes dédiés aux enfants.

Snacking sain : et si la solution passait par des offres personnalisées ?

Le 23/03/2017

Le snacking continue de performer et les préoccupations santé constituent un réel moteur d'innovation sur le segment. Alors que le sujet de la nutrition personnalisée apparait comme une solution prometteuse pour résoudre la difficile équation de la gestion du poids et autres paramètres de santé, l'offre snacking pourrait bien s'en inspirer….

Une communication humoristique pour les substituts de viande.

Le 21/03/2017

Les dernières éditions du SIAL ou du SIRHA ont fait la part belle aux innovations veggies et ont été à l'image de cette vague de végétarisme qui déferle sur l'alimentaire. D'une communication plutôt sobre et axée environnement ou santé, le 100% végétal s'oriente de plus en plus vers une stratégie décalée, des packagings funs et colorés.