Yoplait surfe sur la tendance simplicité.

Le 30 octobre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
« 100% naturel », « sans additif, sans conservateur » ou liste réduite d’ingrédients… Santé rime aujourd’hui avec naturalité.
Avec sa marque Simplait, appellation bien française pour suggérer le savoir-faire de l’hexagone en matière de laits fermentés, Yoplait évoque la naturalité par la simplicité.

Au lendemain du SIAL 2012, les tendances en lien avec la naturalité sont apparues comme l’un des pôles majeurs de l’offre d’innovations alimentaires. Ce thème suscite des niveaux d’intérêt élevés auprès des consommateurs, aiguisés par une crise renforçant les valeurs refuge.

Simplait de Yoplait rejoint l’univers des « listes réduites d’ingrédients »

SIMPLAIT2Simplifier la liste des aliments nécessaires à l’élaboration d’un produit rassure le consommateur; A l’instar d'Häagen-Dazs ou de Fleury Michon avec leurs 5 ingrédients, Yoplait choisit à son tour ce terrain de communication, avec, pour sa part, six ingrédients (*).

Cinq parfums sont proposés : vanille, fraise, pêche ou mûre. Côté packaging, Yoplait reprend les codes de la naturalité : dominante de blanc, symbole de pureté et typographie type manuelle pour le côté traditionnel.

(*) ingrédients : Milk (Grade A, Pasteurised, Cultured), White Sugar, Corn Starch, Natural Flavouring Substance (Natural), Lemon Juice Concentrate (Concentrate), Pectins

 

L’ère du « back to basics » prend de l’ampleur

La  naturalité s’est au départ traduite par les produits « sans », qui mettent en avant ce que le produit ne contient pas. Il s’agissait, à l’origine, d’éliminer les allergènes ou ingrédients source d’intolérance (gluten, lait, œufs, arachide, etc…). Puis cette tendance s’est étendue aux additifs, donnant naissance au courant clean label. Enfin, elle a gagné les éléments nutritionnels (acides gras trans, sucre ou sel) et environnementaux avec la chasse au OGM et aux pesticides.

SIMPLY

 

Selon l’enquête réalisée par TNS Sofres réalisée pour le SIAL 2012, « la simplicité pour être certain que les produits ne contiennent pas d’ingrédients suspects touche les consommateurs, quelque soit le pays ». Cet intérêt est particulièrement marqué en France (72 % des personnes interrogées) mais suscite aussi l’intérêt des américains (47 % des sondés aux Etats-Unis).

 

 

Ainsi, au-delà des produits « sans », il semble qu’aujourd’hui l’ultra-simplification et le « back to basics » soient de mise en matière d’innovation. Par souci de transparence et de désindustrialisation, cette tendance consiste à simplifier la liste d’éléments nécessaires à l’élaboration d’un produit pour rassurer le consommateur. Les ingrédients sont tous connus, chacun pourrait lui-même les cuisiner.

 Alors après les plats cuisinés, les crèmes glacées et les yaourts, quel sera le prochain produit à annoncer clairement un nombre réduit d’ingrédients ?

A lire également

Santé et bien être : résultats d’une enquête Nielsen sur la consommation et l'analyse des besoins des seniors

Le 22/04/2014

Selon une récente étude Nielsen, leader mondial des études et de l'insight consommateur, l’augmentation du nombre de personnes âgées représente pour les distributeurs et les fournisseurs une opportunité sous-exploitée en matière de santé et de bien-être pour cette population. Les attentes sont fortes mais les réponses encore trop discrètes.

42 Degrés, le 1er bistrot 100% raw food végétalien sur Paris

Le 07/03/2014

Le principe de la « Raw food » repose sur une cuisson courte des aliments à basse température, sans dépasser les 42°C pour préserver les propriétés nutritionnelles et les saveurs originelles des aliments, consommés presque « crus ». Les amateurs de cette nouvelle cuisine ont désormais leur bistrot à Paris, Londres et Copenhague : le 42 Degrés. [...]

Sandwich & Snack Show : entre nutrition et diversité alimentaire, quel est le bilan 2013 en restauration rapide ?

Le 10/02/2014

A l’occasion du Sandwich & Snack Show, l’agence Nutritionnellement a présenté la 5ème édition du Baromètre Nutritionnel de la Restauration Rapide. Audrey Aveaux, directrice de l’agence, a mis en avant un engagement croissant des différents acteurs en faveur de l’équilibre alimentaire, de la transparence et du développement durable...