Les produits pour enfants investissent tous les instants de consommation.

Le 09 octobre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
De l’apéritif au dessert en passant par le snacking, les enfants ont maintenant leurs gammes de produits dédiées.
Cette cible permet à Vico de poursuivre sa conquête de l'apéritif, à Marie d’investir un univers encore inexploré en France ou à Daunat de s’imposer encore davantage sur l’univers du nomadisme.

 

Les initiatives d’adaptation des produits aux besoins des 3-7 ans sont de plus en plus nombreuses.

  • Charal a créé la gamme Kid's, des steaks hachés plus petits et aux formes amusantes (étoiles, beignets).
  • Amora a sa  bouteille de Ketchup Miam's en forme de bonhomme.
  • L’univers du fromage ne manque pas d’initiatives :  fromage en bâtonnets Ficello (Kerry Foods) ou Kidiboo (Fromarsac)…
  • Cette cible a également conquis la GMS qui possède ses MDD dédiées : Carrefour Kid's, Casino Famili ou Rik & Rok (Auchan).

 

Ce sont aujourd’hui de nouveaux univers qui sont explorés par Marie, Vico ou Daunat…



Marie développe des plats cuisinés dédiés à la cible enfants

Marie innove au rayon traiteur libre-service avec des plats cuisinés pour les enfants de 3 à 7 ans. Passé le cap des petits pots et autres plats pour nourrissons, l’offre de solution repas dédiées aux enfants était quasi inexistante en France. Marie y remédie avec cette gamme qui compte 4 recettes de plats complets se réchauffant au micro-ondes en 1min30 :

  • Jambon purée (de légumes verts et pommes de terre)
  • Parmentier de poisson (à la tomate)
  • Parmentier de poulet (purée de carottes)
  • Riz boulettes de bœuf et compotée de tomates

enfants2

Marie revendique des recettes appréciées par les enfants (76% des enfants satisfaits après dégustation) comme par les parents (62 % d’intention d’achat après dégustation). Notons un discours rassurant pour les mamans : pas de colorant, de conservateur ou d'arôme artificiel. Enfin, pour parfaire le mode séduction, chaque produit contient un magnet à l'effigie de personnages-légumes rigolos créés pour l'occasion.

Vico : les enfants ont leurs propres biscuits apéritifs.

enfants4enfants3Moment de convivialité partagé avec les grands, l’apéritif est particulièrement apprécié des enfants. D’après l’étude DisMoiGoût réalisée par NovaChild, 89 % des enfants sont autorisés à prendre un « apéritif enfantin » avec les adultes...

Après ses célèbres petits fantômes Monster Munch, Vico, le « roi de la pomme de terre », sort des biscuits (à base de blé …) spécialement dédiés aux enfants. En forme de chiffres pour le goût nature, ou d'animaux de la ferme pour le goût fromage, ces biscuits se présentent comme un produit à la fois ludique et éducatif.

L’univers du snacking s’intéresse aussi à la cible enfants

enfants5Lors du Salon du Sandwich de février, Daunat annonçait le lancement de Pic & Nic, nouvelles mascottes pour des sandwichs destinés aux enfants. Deux références sont aujourd’hui proposées : un petit pain moelleux jambon-fromage frais et un pain de mie sans croûte jambon-beurre, le tout avec des cartes à collectionner.  


Public courtisé et aux préférences alimentaires marquées, les 3-7 ans doivent être captés, surpris, amusés.

Le marché français des enfants est porteur :

  • La France affiche  un taux de fécondité de 2,01 enfants par femme quand la moyenne européenne stagne à 1,5 (source : INSEE)..
  • Les enfants sont de plus en plus souvent prescripteurs d’achat et le sont de plus en plus jeunes.
  • Enfin, il est possible chez les plus jeunes de créer un attachement durable pour la marque.

Nombre d'entreprises désirent ainsi s'attacher les bonnes grâces de ces futurs consommateurs.

Jusqu'ici concentrées dans les univers de la confiserie et de la biscuiterie, les innovations ciblant le jeune public commencent donc à gagner tous les segments, sous l’impulsion de grandes marques nationales qui se montrent créatives pour retenir l’attention des bambins... Après avoir servi un discours santé aux parents, elles s'approprient les codes de cette jeune cible, parlent leur langage et partagent leur culture.

Le marketing des enfants passe le plus souvent par petits cadeaux dans les packagings ainsi que par des personnages emblématiques, en général des héros issus de films et de séries télévisées :

  • soit sous licence : 75% des mères ont déjà acheté un produit sous licence pour leur enfant,
  • soit en créant sa propre mascotte à l’instar de Kellogg's, Vandame, Gervais ou le célèbre Ronald McDonald's. 45% des mères d'enfants de 1-6 ans disent être influencées par la présence d'une mascotte sur un produit lors de l'achat.

La GMS dédie des rayons à l'univers du bébé. A quand les linéaires réunissant toute l'offre alimentaire de 3-7 ans, 7-12 ans, Etc ?

A lire également

A chaque tendance sa contre tendance : la "Fashion-Food" fait fureur sur les réseaux sociaux !

Le 16/06/2017

A l’heure où tout le monde s’empare de la naturalité et de l’alimentation à résonnance "santé", les foodistas enflamment paradoxalement les réseaux sociaux à coups de créations pop, fun et décalées. La food se fashionise comme par ré-enchantement sous l’impulsion des générations Y et Z…

Les graines s'inscrivent dans les tendances naturalité, nutrition et nouvelles expériences organoleptiques.

Le 15/06/2017

A l'heure où la nutrition fait la part belle aux aliments "naturellement riches en", les graines ont leur carte à jouer. Utilisées en topping, elles apportent originalité, croquant, saveurs et possèdent par nature des vertus nutritionnelles. Place à l'innovation par l'usage pour apporter de la praticité et multiplier les moments de consommation.

La jacque : nouvel ingrédient "star" qui introduit des protéines sur de nouveaux instants de consommation !

Le 12/06/2017

Considérée comme le "fruit du pauvre" en Asie, d’où elle tient son origine, la jacque présente un profil nutritionnel qui fait d'elle une prouesse de la nature. Encore méconnue en France, elle connait un succès grandissant auprès des communautés "Veggies". Dégustée cru ou cuite, salée comme sucrée, elle diversifie les instants de consommation… [...]