Le Burger : une nouvelle piste d’innovation pour les IAA ?

Le 03 octobre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Dans sa dernière étude, NPD Group vient de publier les dernières tendances de consommation en restauration commerciale en France et en Europe. Fait marquant, la consommation de burgers a augmenté de 17% en restauration à table entre 2010 et 2011 et n’est donc plus réservée à la restauration rapide. Décryptage.

Une burger mania qui interpelle au pays de la gastronomie.

  • 14 burgers par an et par Français au restaurant
  • Deuxième place derrière les Anglais (17 burgers) mais devant les Allemands (12 burgers)
  • Les Français consomment trois fois plus souvent un burger qu’un steak
  • La restauration à table représente 5% de la consommation de burgers en France et continue de progresser

Moderne et  universel, plaisir et tendance, le burger sort du fast-food

Le burger se retrouve à la carte des restaurants et profite de la crise économique qui rogne le pouvoir d’achat des Français. Il reste, en effet, une alternative avec un prix accessible et avec un bon rapport qualité prix. Ce n’est toutefois pas la seule raison à cet engouement. Finie l’image vieillotte des burgers « cholestérol, sel et sucre », le burger monte en gamme et devient universel. L’offre s’éloigne des traditionnels cheese burgers et autres frites coca. Les enseignes de restauration rapide travaillent depuis plus d’une dizaine d’années à la valorisation d’une offre nutritionnelle plus équilibrée. Le burger se consomme aussi bien en pause déjeuner qu’au diner, et il est dégusté une fois sur deux par une femme. Manger un hamburger s’associe aux loisirs et aux sorties des français qui se lâchent et se soucient alors peu de la diététique dans ces circonstances. Ces pratiques se retrouvent également à la maison. Depuis l’Obamania de 2008, il est bon de consommer à l’américaine même chez soi.

De la restauration rapide à la restauration à table …  à la grande distribution

Burger Assiette BleueL'Assiette Bleue, entreprise vendéenne située à Pouzauges, lance un burger de la mer à base de 40% de filet de colin pané réchauffable en 50 secondes au micro-onde.  Disponibles soit au rayon snacking soit au rayon produits de la mer, les burgers sont positionnés en PVC  entre 2,75 euros et 2,95 euros. Une autre recette est prévue courant octobre à base de saumon grillé avec une sauce tartare.

Burger CharalCharal sort un burger montagnard de 220g à 3,80 €, une recette saisonnière du 1er octobre au 30 mars. Steak pur boeuf accompagné d’une tranche de bacon, d’une autre d’emmental, de cornichons et d’une sauce saveur tartiflette, le burger montagnard se réchauffe, directement dans sa box, 90 secondes au micro ondes avant dégustation.

 

Burger PasoLeader sur le snacking chaud au rayon traiteur, Paso lance les premiers mini burgers Rossini, avec un mini haché et une fine tranche de foie gras pour un plaisir moderne à l’apéritif.. En barquette de 6 et à partir de 6,60 €, les mini-burgers sont à réchauffer en 45 secondes au micro-onde

 

Encore du potentiel de développement

A l’heure d’une mutation importante des habitudes alimentaires des Français vers toujours plus de snacking, le burger devient une offre alternative intéressante pour une cuisinière pressée.  A la recherche de plats pratiques, faciles et rapides à préparer, le burger trouvera facilement sa place tant en consommation nomade que sur une table familiale pour le plus grand plaisir des nouvelles générations.

Déjà très présent au rayon surgelés, le burger innovant ou premium, ou ludique ou gustatif… a de quoi booster l’offre du rayon traiteur…

A lire également

Nos grands mères ont du talent : des recettes inspirées, créées et vendues par des seniors !

Le 26/07/2017

Alors que le chômage des seniors ne cesse d’augmenter, une start-up a décidé d’en faire un facteur de différenciation positive en misant sur le savoir-faire des seniors… A l’heure où les problématiques de consommation "senior" sont très questionnées, l’enseigne offre un potentiel terrain d’observation des usages "seniors" grandeur nature...
[...]

Biodéchets : des ressources alimentaires en or !

Le 26/07/2017

La valorisation des biodéchets, enjeu environnemental conséquent et reflet d'une prise de conscience sociétale, est devenue une tendance de fond aujourd'hui. Les déchets organiques représentent environ 40 % de la totalité des résidus. Des starts-up aux acteurs de la restauration, certains ont décidé de profiter de ce nouveau potentiel.

Restauration commerciale, chiffres clés et tendances 2016

Le 19/07/2017

Affecté par les attentats, le marché français de la restauration affichait une grise mine début 2016. Il consolide pourtant ses performances fin 2016. En pleine métamorphose, la restauration commerciale trouve de nouvelles opportunités axées notamment sur la digitalisation, les nouveaux lieux de consommation, de nouveaux segments...