La nouvelle offre EDF de location de véhicules électriques

Le 04 octobre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Dans le cadre du mondial de l’automobile, EDF a annoncé la mise en place prochaine d’une offre de location moyenne durée de véhicules électriques. L’objectif annoncé de l’opération est de lever les freins liés à l’utilisation de véhicules électriques.

Pour ce faire, EDF a opté pour une location moyenne durée comprise entre 1 et 23 mois avec la possibilité d’inclure une infrastructure de charge à l’offre locative. L’opération entend ainsi favoriser l’initiation en limitant la prise de risque afin de convertir les utilisateurs à la propulsion électrique.

Réservée dans un premier temps aux entreprises et aux collectivités, l’activité sera encadrée par la société "e-Lease", crée en 1998 pour développer la location longue durée de véhicules électriques de première génération. E-Lease est détenue à 70% par EDF et à 30% par des loueurs (ARVAL, Leaseplan, Overlease, ALD, Dexia LLD).

Si, pour l’heure, aucun tarif n’a été communiqué, une trentaine de véhicules devraient être mis en circulation d’ici la fin de l’année. Ces derniers devraient être des Peugeot Ion même si plusieurs sources affirment qu’EDF serait actuellement en discussion avec Renault et Nissan pour intégrer la Leaf et la Zoé au catalogue de location.

Via cette opération, EDF confirme son ambition autour du véhicule électrique et entend jouer un rôle clé dans sa démocratisation. La mise en circulation de véhicules électriques et l’installation en parallèle de bornes de recharge via sa filiale Sodetrel pourraient lui permettre de bénéficier d’un retour d’expérience significatif sans pour autant oublier son métier de fournisseur d’énergie.

A lire également

Quel cerveau pour la voiture du futur ? [par l'Atelier]

Le 29/09/2017

[Extrait de l'article initialement paru sur l'Atelier] La voiture de demain sera non polluante, ultra-communicante et autonome. Mais pour libérer le conducteur de toute tâche de conduite, celle-ci devra disposer d'une puissance de calcul conséquente. Une rupture technologique pour les constructeurs automobiles et leurs équipementiers.

La technologie diesel est-t-elle encore un avenir pour l'automobile ?

Le 22/09/2017

Depuis la déclaration de l'OMS en 2012 sur la nature cancérigène des polluants du diesel, les constructeurs ont accéléré le développement du "diesel propre" sans pouvoir inverser la tendance forte de baisse des ventes et dans un discours devenu bien difficile à entendre dans le contexte du dieselgate.

Les transports à la demande : la mobilité qui sauvera les villes ?

Le 15/09/2017

A l’occasion de la sortie du rapport de POLIS “Mobility as a service : implications for urban and regional transport”, nous avions envie de revenir sur les transports à la demande et leurs enjeux dans le tissu urbain.