Stratégies gagnantes des PME face au renchérissement des matières premières

Le 01 octobre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Croissance économique et épuisement des ressources augmentent le coût des matières premières. Les PME ont plusieurs façons de réagir : intégrer l’utilisation de matières renouvelables, recourir à l’écologie industrielle en synergie avec les entreprises voisines, opter pour l’éco-conception ou l'économie de fonctionnalité.

EXPERTISE


 

A DelamareAgnès DELAMARE
Dirigeante du bureau d'études et conseil Eicosystème

L'écologie industrielle vise à considérer un territoire, une zone d'activité économique, comme un écosystème à part entière. C'est la mise en oeuvre de synergies entre les différents acteurs du territoire. Au delà de la fameuse formule "les déchets des uns sont les matières premières des autres", l'Ecologie Industrielle offre différentes stratégies répondant à quatre défis: 

  • Valoriser systématiquement les déchets et les effluents
  • Minimiser les pertes par dissipation
  • Dématérialiser l'économie
  • Décarboniser l'énergie

L'écologie industrielle, en développant des partenariats entre les acteurs du territoire, permet la mutualisation (mise en commun d'un flux entre plusieurs entités) et la substitution (remplacement d'un flux par un autre flux). Concrètement, les entreprises peuvent mutualiser leur collecte de déchets, certains achats ou bien encore partager certains équipements. Ces entreprises peuvent aussi valoriser ou réemployer les déchets d'une autre entreprise, valoriser des excès de vapeur ou des flux d'eau chaude : c'est la substitution. L'écologie industrielle permet aux entreprises de réduire leur consommation de ressources naturelles et d'énergie, de réduire leurs déchets tout en réalisant des économies d'échelle et améliorant leur image.

A consulter :
Présentation d’Agnès DELAMARE
Site d'Eicosystème

 

portrait Loic EvainLoïc EVAIN
CCI Rennes

Face au renchérissement des matières d'autres solutions sont possibles pour permettre à l'entreprise de maintenir sa création de valeur : l'éco-conconception et l'économie de fonctionnalité permettent de dégager de nouvelles marges de rentabilité, tandis que l'écologie industrielle et le bio-sourcing réduisent l'exposition aux risques d'inflation des matières premières :

  • l'éco-conception d'un produit, en réduisant la part de matière mais aussi en anticipant sur les usages faits du produit,
  • l'économie de fonctionnalité, en ne vendant plus un produit mais une fonction,
  • l'écologie industrielle, en créant des synergies entre entreprises,
  • le biosourcing, en utilisant des matières naturelles plutôt que fossiles pour fabriquer des produits.

A consulter :
Présentation de Loïc EVAIN

 

TEMOIGNAGES


 

A MenagerAmélie MENAGER
Présidente d'Eveil, Club d'écologie industrielle du Pays de Vitré

La création du club d'écologie industrielle du Pays de Vitré (EVEIL) s'inscrit dans les dynamiques existantes de développement durable à Vitré. Le club a déjà élaboré une vingtaine de bilans d'entreprises afin d'identifier les flux d'entrants et sortants (eau, matières, énergies). Il a indentifié certaines pistes de synergies éco-industrielles et en a mis en avant 2 ou 3. Il s'agit maintenant de définir les modalités opérationnelles afin de poursuivre cette démarche.

A consulter : 
Présentation d'Amélie MENAGER  

 

 

ML TachonMarie-Laure TACHON
Cooper Standard

Cooper Standard, spécialiste de l'étanchéité dans l'automobile, a mis en place en 2009 un projet de recherche afin de remplacer le caoutchouc classique par un composé à base de fibre de lin. Il a fallu trois ans avant d'arriver à un matériau qui réponde aux mêmes fonctions que l'ancien. Sans entraîner de changement dans la ligne de production, ce projet a permis de réduire de 30% les consommations d'énergies et de créer un thermoplastique 100% recyclable. Ce nouveau matériau permet aux constructeurs automobiles, comme PSA d'intégrer des matériaux verts dans leurs véhicules.

A consulter : 
Présentation de Marie-Laure TACHON
Site de Cooper Standard

 

Vous avez dit Green Morning?
Les Green Morning de la CCI Rennes Bretagne constitue un cycle de rencontres thématiques trimestrielles visant à sensibiliser les entreprises aux enjeux des éco-activités : décryptages d'experts et témoignages d'entreprises suscitent des échanges et invitent à l'action.

A lire également

Retrouvez l'atelier "Le territoire, levier de la transition écologique et énergétique

Le 10/09/2015

Le troisième atelier "transition énergétique" de l'année 2015 a eu lieu le 10 septembre 2015 à la CCI Rennes de 8H30 à 12H00.
regardez en différé la vidéo et retrouvez les présentations.

Territoires, facilitateurs de la transition écologique et énergétique des entreprises

Le 01/09/2015

Pour faire face au enjeux de la transition énergétique, chaque entreprise peut mettre en oeuvre des actions individuelles d'adaptation. S'intégrer dans une dynamique collective lui permet d'aller plus vite et plus loin. C'est l'objectif des collectivités qui développent des démarches territoriales.

Retrouvez les présentations de l'atelier " Autoconsommation/autoproduction" du 9 juillet 2015

Le 09/07/2015

L'atelier du 9 juillet 2015 a été l'occasion de présenter la question de l'autoconsommation et de l'autoproduction pour les entreprises.
Pourquoi est-il pertinent de s'intéresser à une démarche d'autoconsommation dans le cadre d'une démarche de performance énergétique globale ?