Dossier Médical Personnalisé (DMP) : état du déploiement en France

Le 25 septembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Vidéo du DMP en Bretagne diffusée lors de la journée régionale ARS 2012

Créé par la loi du 13 août 2004, le Dossier Médical Personnel (DMP) est un service conçu pour contribuer à l’amélioration de la coordination, de la continuité et de la qualité des soins.

Objet de nombreuses expérimentations depuis 2006, le DMP est entré réellement en phase de déploiement depuis 2011. Malgré un nombre de plus en plus importants de DMP créés, il se trouve cependant confronté à de réelles difficultés liées à son environnement et fait encore débat aujourd'hui parmi les professionnels de santé sur son intérêt et son adaptation à leurs besoins.

 

Historique du DMP

Le DMP c'est quoi ? Le Dossier Médical Personnel est un dossier médical, informatisé et sécurisé accessible sur internet qui accompagne le patient tout au long de sa vie : il permet au patient et aux professionnels de santé autorisés, de partager, sous forme électronique, partout et à tout moment, les informations de santé utiles à la coordination des soins du patient (Le DMP est un service public et gratuit). Source : www.dmp.gouv.fr Créé par la loi du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie, le DMP a finalement été relancé par le biais de l'ASIP Santé en mars 2009.

Dès le 10 mars 2010, la notification du marché relatif à l’hébergement unique des DMP est attribué au consortium formé par les groupes Atos Origin et La Poste, au travers de leurs filiales respectives Santeos et Extelia.

Le service du DMP est réellement disponible à partir de janvier 2011, et déployé sur le territoire à partir du mois d'avril 2011.

Evolution du déploiement

C'est seulement à partir de Mars 2012 que les premiers indicateurs du déploiement du DMP deviennent visibles, et font état de 100 000 patients bénéficiant d'un DMP. Depuis, la courbe de progression est la suivante :

Progression DMP en France

Au 22 Août 2012, la France comptait 188 579 patients disposant d’un DMP. Il est utilisé par près de 132 établissements en France et 3728 professionnels de santé libéraux.

 

Programme de déploiement "DMP en région"

 

Le programme de déploiement "DMP en région" a été mis en place dans 25 "bassins de santé" situés dans 14 régions. Quatre régions ont d'abord été expérimentatrices dès 2011 (Alsace, Aquitaine, Franche-Comté et Picardie), puis 10 autres régions ont reçu l’aide de l’ASIP Santé pour déployer le DMP (600k€ de budget sur 2 ans pour lancer la dynamique régionale permettant de sensibiliser et informer les professionnels à l’usage du DMP).

Pour consulter en temps réel l'avancement des différentes régions sur leur déploiement, l'ASIP Santé a mis en place l'outil de suivi disponible sur le lien suivant : www.dmp.gouv.fr/web/dmp/actualite-dmp/cartes-de-france-du-dmp

Cette carte met nettement en avant les 4 territoires pilotes qui recensent tous un nombre de DMP créés allant de 15 000 à 30 000, mais également 3 autres régions qui présentent des taux avoisinant les 10 000 créations (Pays de la Loire, Champagne-Ardenne et Rhône-Alpes).

 

Focus sur le déploiement en Bretagne

Logo GCS E-santéLe programme en Région Bretagne fait partie de la 2ème vague "DMP en Région", et a été lancé le 24 Juin 2011. L'ARS Bretagne a reçu 600k€ de budget pour assurer ce déploiement et a confié la coordination et la maitrise d'ouvrage de ce chantier au GCS eSanté Bretagne (Groupement de Coopération Sanitaire « e-santé Bretagne » créé en juin 2007).

 

Le projet régional breton va se réaliser en 2 étapes :

  • une première étape d'expérimentation du déploiement sur le territoire de santé N°4 (Vannes), en 2012,
  • une seconde étape d'accompagnement et de promotion sur l’ensemble de la Région pendant les 2 ans du projet (juin 2011 à juin 2013).

Deux établissements bretons ont été sélectionnés par l’ASIP Santé pour expérimenter le déploiement du DMP : il s'agit du CH de Ploërmel et du Pôle St Hélier à Rennes. Ces établissements sont entrés dans le déploiement régional le 08 mars 2012.

La région Bretagne compte à ce jour 1800 DMP ouverts (provenant des 2 établissements pilotes et de médecins libéraux principalement).

>> Pour en savoir plus sur le programme régional de déploiement breton : dmp-bretagne.org

 

Conclusion

Aujourd'hui encore, le déploiement du DMP est confronté à des difficultés liées à son environnement : systèmes d’information peu communicants, développement insuffisant des systèmes d’information de production de soins à l’hôpital, organisations des soins trop cloisonnées, gouvernance trop éclatée entre de multiples acteurs, etc.

Les retours d'expérience croisés, que se soit au niveau national ou en Région font état d'un même constat : la problématique du déploiement du DMP ne réside pas uniquement dans la création même des DMP, mais bien dans l'alimentation de ceux-ci.

En effet, aujourd'hui en France, sur les 188 579 patients disposant d'un DMP, on estime à seulement 75 000 le nombre de DMP réellement alimentés.

Si le passage au Dossier Médical Personnel constitue un changement de pratique important dans le quotidien des professionnels, il a un impact encore plus important une fois en place, car il nécessite un réel changement des mentalités en terme de communication de données medicales, entre professionnels.

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.