Innovations alimentaires : l’offre rencontre-t-elle la demande ? XTC World Innovation et TNS SOFRES répondent.

Le 14 septembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
En préparation du SIAL à Paris en octobre, le cabinet XTC et TNS Sofres viennent de publier une étude sur l’adéquation de l’offre à la demande alimentaire dans le monde. Les innovations alimentaires proposées par les industriels des IAA répondent-t-elles aux attentes des consommateurs ?

En préambule du SIAL, le cabinet XTC vient de sortir son arbre des tendances 2012, représentatif de l’offre alimentaire dans le monde par une analyse des lancements de nouveautés produits par les industriels du secteur de l’agroalimentaire.

En parallèle, TNS Sofres a lancé une étude sur la perception des consommateurs auprès d’un échantillon représentatif de 1000 individus âgés de 18 ans et plus dans 7 pays (France, Allemagne, Royaume Uni, Espagne, Russie, Etats-Unis et Chine).

 

 

Si de nombreux points communs existent, des décalages peuvent être observés entre les propositions des industriels et les attentes de leurs consommateurs.

Le plaisir 

ce qui provoque l’envie, souvent chargée de valeurs émotionnelles

Ce vecteur reste le moteur essentiel des industriels avec 52,5 % des lancements réalisés dans le monde. Le plaisir recouvre 4 tendances :

La variété des sens

26,7%

La sophistication 

18,9 %

Le Fun

3,9 %

L’exotisme

3 %

Le plaisir reste une attente forte des consommateurs partout dans le monde. Cependant, selon les résultats de l’étude TNS Sofres, les consommateurs plébiscitent les petits plaisirs, l’authenticité et le terroir beaucoup plus que la créativité, les nouveaux goûts ou les nouvelles sensations.

La santé

les actions bénéfiques sur sa santé et la prévention des risques

Deuxième vecteur de créativité avec 22,1 % des lancements, la santé en alimentaire reste un segment porteur de recherche et d’innovations pour les industriels. Beaucoup d’innovations santé tournent autour du Bio.

La naturalité

11 %

Le médical

10,1 %

Le végétal

1 %

La santé fait partie des attentes fortes des consommateurs, dans une approche de naturalité, simplicité, mise en avant des origines et santé préventive comme l’attention portée aux allergies ou intolérances alimentaires. La santé curative s’exprime plus particulièrement en Russie ou dans les pays anglo-saxons. Le Bio est diversement apprécié selon les pays avec un frein particulier au Royaume Uni.

La praticité 

l’efficacité dans l’utilisation et l’adaptation aux nouveaux modes de vie

Toujours présente dans les innovations, la praticité représente 15,8 % des lancements.

La manipulation

9,9 %

Le gain de temps

4,3 %

Le nomadisme

1,6 %

Les consommateurs expriment peu d’attentes autour de la praticité. Rapidité et gain de temps sont aujourd’hui considérés comme un dû. Si cette attente n’est pas exprimée comme telle, il semble inconcevable que les industriels n’y répondent pas dans leurs lancements.

La forme

l’attention à son apparence, son physique ou son mental

Les innovations autour de la forme représentent 7,4 % des lancements et se résument presque exclusivement à la minceur.

La minceur

5,5 %

L’énergie, le bien être

1,5 %

La cosmétique

0,4 %

Les consommateurs manifestent peu d’intérêt sur ces thématiques. Plutôt que de privilégier des produits spécifiques forme et bien être, ils préfèrent adopter un comportement plus nutritionnellement responsable en limitant les apports caloriques, le gras, le sucre, le sel et en variant leur alimentation.

L’éthique

la solidarité, l'attention portée aux autres, à son environnement

Au niveau mondial, les innovations centrées sur l’éthique restent encore marginales avec 2,3 % seulement des lancements.

L’écologie

1,4 %

La solidarité

0,8 %

Pourtant les consommateurs semblent y accorder une importance grandissante. L’écologie à travers l’économie d’emballages et de ressources ainsi que le fait de privilégier l’achat local sont des valeurs montantes dans les aspirations collectives. Ces attentes peuvent être porteuses d’innovations pour les industriels à condition d’intégrer la notion d’accessibilité tarifaire.

 

Le cabinet XTC décrypte les tendances à venir et établit des projections pour l'après 2012.

XTC 2012

 

Pour en savoir plus : Publications TNS SOFRES

A lire également

Les nouveaux outils promotionnels : au lieu d'offrir du prix, offrons des solutions…

Le 08/02/2018

Les enseignes utilisent souvent le levier de la promotion ponctuelle pour se démarquer de leurs concurrents, avec des remises faisant parfois grand bruit… En anticipation du projet de loi limitant les promotions sur les produits alimentaires, certaines marques avaient déjà imaginé de nouvelles façons de présenter les promotions.

Noir c’est noir : les aliments noirs marqueront l’année 2018 !

Le 07/02/2018

Parmi les tendances food 2018, les aliments noirs sont sous les feux des projecteurs…Sur les réseaux sociaux, les cocktails détox, les glaces et même les burgers voient désormais la vie en noir. Le charbon actif révolutionne la planète "healthy"… Et alors, ça fait quoi de manger du noir ?

Viande : retour en force des bas-morceaux ?

Le 06/02/2018

Au premier abord péjoratif, le terme bas-morceau désigne des morceaux de deuxième et de troisième catégorie (à braiser et à bouillir), qui ne sont pas considérés comme des morceaux "nobles" de la viande. Et pourtant, ils collent parfaitement aux tendances : anti-gaspillage, tradition culinaire, saveurs d'antan...