La mobilité enjeu de développement économique pour le territoire breton

Le 18 septembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Inventer de nouvelles pratiques de mobilité pour favoriser la compétitivité des entreprises et des territoires : c'est l'objectif du projet Bretagne Mobilité Augmentée qui démarre et va se déployer durant trois ans avec le soutien de l'Ademe. Directeur Délégué Stratégie & Innovation à la CCI Rennes, Jean-Luc Hannequin nous présente ce projet.

A quels enjeux le projet Bretagne Mobilité Augmentée répond-il ?

Le projet Bretagne Mobilité Augmentée (BMA) a été sélectionné par l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (Ademe) dans le cadre des investissements d'avenir. A ce titre l'Ademe soutient BMA qui réunit des acteurs représentatifs de la diversité du territoire *.

Aujourd'hui la mobilité représente un facteur essentiel de compétitivité pour les entreprises comme pour les territoires. Mais cette mobilité doit faire face à la hausse du coût de l'énergie, aux difficultés croissantes de circulation sans oublier les nuisances générées par la pollution de notre environnement.

En partant du besoin des usagers, BMA vise à co-concevoir des réponses nouvelles, plus économes et moins polluantes, aux problématiques actuelles de mobilité.

Quelle est la place des expérimentations dans le projet ?

Le point de départ est la compréhension de l'activité quotidienne des individus, des ménages et des entreprises. Le principe consiste à envisager d'autres manières de mener leur activité et ainsi penser différemment la question de la mobilité.

Pour les amener à organiser leur activité d'une façon nouvelle, des expérimentations vont être lancées au sein de dix-huit démonstrateurs. Chaque démonstrateur bénéficie d'une expertise et les résultats seront partagés entre tous les acteurs de ces expérimentations. Parmi les solutions testées : télétravail, co-voiturage, e-learning... L'idée est de couvrir un champ spécifique avec chaque démonstrateur de façon à bénéficier ensuite d'un effet de déploiement, c'est-à-dire pour servir au plus grand nombre.

Quels sont les effets attendus de ces expérimentations ?

Le premier effet visé est la performance du territoire au regard de sa mobilité. On constate en effet que plus le coût de l'énergie augmente, plus l'activité est freinée.

Les expérimentations visent précisément à démontrer : nous cherchons à construire des boucles vertueuses dont les bénéfices s'étendent largement aux usagers.

Au fur et à mesure que les expérimentations seront formalisées, BMA se donne pour objectif l'élaboration de systèmes d'aide à la décision.

Enfin BMA doit contribuer à renforcer le caractère attractif du territoire breton. La culture de l'expérience qui s'y déploie est l'un des éléments de cette attractivité.

________

 

* BMA : les membres du programme

Démonstrateurs

  • Activités industrielles : SVA Jean Rozé & MEEF du Pays de Vitré – Porte de Bretagne
  • Activités bâtiment et travaux publics : Cardinal & Eurovia
  • Activités bancaires : Caisse d’Epargne Bretagne Pays de la Loire
  • Activités tertiaires : CCI Rennes
  • Activités de distribution : Cap Malo, Grand Quartier, Groupe La Poste, Produit en Bretagne, Route du meuble et des loisirs
  • Activités touristiques : CCIR Bretagne & Institut de Locarn
  • Activités territoriales : Pays d’Aubigné & Ville de Bruz
  • Activités vie quotidienne : Coopérative de construction, SNCF Bretagne, Université Rennes 1, Université Rennes 2

Ressources techniques

  • Ingénierie scientifique : GERPISA, LAUREPSCRPCC et accès à des équipes spécialisées
  • Ingénierie pédagogique : ANFA, CIRM, ESSCA et accès à des équipes spécialisées
  • Ingénierie technique : ARIST Bretagne, Audiar, Bretagne Prospective, Bretagne Supply Chain, CETE de l’Ouest, Eco-origin, Forde, Greenovia, ITS Bretagne, Novincie
  • Ingénierie système : Cybel, Efolia
  • Autres : Experts spécialisés et offreurs de solutions

 

Les derniers entretiens

Construire une stratégie d'influence : entretien avec Johann Fourmond

Le 27 avril 2015

Johann Fourmond, fondateur et dirigeant du cabinet Influence & Vous, est intervenu à la CCI Rennes le 5 février 2015 sur le thème de l'influence. Johann Fourmond répond aux questions de Themavision sur l'élaboration d'une stratégie d'influence, les règles à prendre en compte et les retombées qu'une entreprise peut en attendre.

La sécurité économique des entreprises : entretien avec Jérôme Lainé

Le 19 novembre 2014

Chargé de mission régional à l'intelligence économique à la DIRECCTE Bretagne, Jérôme Lainé est intervenu à la CCI Rennes le 23 octobre 2014 à l'occasion d'un atelier sur la sécurité économique de l'entreprise. Jérôme Lainé répond aux questions de Themavision sur les risques qui pèsent sur les entreprises et les outils pour y faire face.

La veille sur les réseaux sociaux : entretien avec Marie Armand

Le 06 juin 2014

Consultante et dirigeante de l'Œil au Carré, agence de communication sur les médias sociaux, Marie Armand répond aux questions de Themavision sur l'usage des réseaux sociaux dans une démarche de veille, thème d'un atelier organisé à la CCI Rennes en mai 2014.

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

La Région Bretagne ouvre les données sur ses marchés publics

Le 15/04/2015

Soutenue par la Région Bretagne, l'association Breizh SBA vient d'ouvrir le portail My Breizh Open Data - Marchés publics. Objectif : rendre la commande publique lisible et accessible à tous.

La CGPME et l'ANSSI publient un guide des bonnes pratiques de l'informatique

Le 15/04/2015

Douze règles pour sécuriser vos équipements numériques : c'est l'objet du guide publié conjointement par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information et la Confédération générale des PME.