Les marchés porteurs liés aux éco-technologies, vus par le Centre d'Analyse Stratégique

Le 07 septembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Face aux enjeux environnementaux et énergétiques, différentes innovations technologiques soutiennent des marchés porteurs dans les secteurs de l'énergie, des transports, du bâtiment neuf ou de la rénovation, en France et à l'international. Tour d'horizon de ces marchés liés aussi au déploiement de technologies transverses.

Face à une demande d'énergie mondiale toujours croissante, deux solutions se conjuguent : la maîtrise de la demande d'énergie et la production d'énergies renouvelables. Dans les deux cas, les innovations technologiques offrent une partie de la réponse. Elles permettent un meilleur usage de l'énergie primaire et contribuent à limiter les gaz à effet de serre.

Ces technologies innovantes et les marchés qui y sont associés ont fait l'objet d'un rapport du C.A.S qui nous présente, au travers des 3 grands secteurs liés à la demande d'énergie - la production d'électricité, les transports et le bâtiment - les marchés à exploiter et les technologies transverses qui peuvent y être valorisées.

  • Pour la production d'énergie : Les entreprises françaises disposent d'une bonne expérience que ce soit dans le domaine de la recherche ou de l'industrie. Les PME peuvent bénéficier de ce contexte pour emboiter le pas aux grandes entreprises françaises et déployer ces technologies dans les pays émergents. D'autres marchés sont identifés tels que la prospection et l'exploitation des gisements d'hydrocarbures, les grandes centrales de production électrique, les turbines hydrauliques de très forte puissance et les matériels de transports.

 

  • Pour les transports : Les opportunités qui s'expriment le plus précisemment se situent actuellement sur les véhicules de faible consommation, les équipements automobiles, les trains à grande vitesse, les transports urbains, les constructions navales de haut de gamme. Les technologies innovantes vont se déployer dans l'amélioration continue du moteur thermique, l'électrification progressive des véhicules. Les nouveaux matériaux et les nouvelles architectures pour diminuer le poids des véhicules terrestres, les matériaux composites et les nouvelles architectures des moteurs aériens. La logistique et la gestion du trafic grâce aux TIC pour une optimisation ou un meilleur couplage des moyens de transports.

 

  • Pour le bâtiment : Les innovations et les marchés seront différents s'il s'agit de la construction neuve ou de l'existant.

Dans la construction neuve, on note l'apparition des nouveaux matériaux nanostructurés, les matériaux à changement de phase, les pompes à chaleur, les LED. Le pilotage le plus fin possible de l'ensemble des besoins grâce aux smart-grids et aux TIC en général.

Dans les constructions existantes, la régulation, le remplacement, l'optimisation des pompes à chaleur biénergie. L'isolation des verres et vitrages, et une innovation majeure : l'isolation en couche mince

D'après le rapport du CAS, le développement de ces marchés nécessite, outre le développement des technologies spécifiques, la mise en oeuvre de technologies transverses, notamment :

  • Les nanotechnologies qui ouvrent la voie aux matériaux plus performants utilisant une quantité plus faible de matières premières notamment dans le domaine des matériaux super-isolants et des cellules photovoltaïques.
  • Les dispositifs de contrôle-commande qui permettent de gèrer les systèmes privés (la maison) ou publics (le nucléaire, le transport, les installations industrielles). On évoque également le concept de réseau domiciliaire qui permet de gèrer l'énergie, mais également les autres services tels que télécommunication, santé à domicile, sécurité.
  • La métrologie en ce qui concerne la mesure, le contrôle dans les domaines sanitaires et environnementaux. 

A lire également

« Mes courses pour la planète » édition 2015, l'observatoire de la consommation responsable

Le 21/10/2015

A l'initiative de l’agence d’information Graines de Changement, cet observatoire de la consommation responsable 2015 fait un état des lieux sur cette consommation responsable en France avec mise en exergue des chiffres clés, tendances et évolutions...

La consommation alternative se cherche

Le 12/10/2015

Les usages alternatifs à la consommation courante semblent séduire les français, mais le nombre des utilisateurs tend a augmenter modérément depuis cinq ans.

Vente en ligne : poids économique et stratégies des acteurs

Le 10/06/2015

L'Insee a mené une enquête auprès des entreprises de plus de 10 personnes proposant la vente de produits ou de services via Internet. Les résultats montrent à la fois l'importance croissante de cette activité en France et les principales tendances de l'offre proposée par les acteurs de la vente en ligne.