Baromètre de la Vente à Emporter(VAE) au 1er trimestre 2012

Le 03 septembre 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le cabinet CHD Expert en partenariat avec Rapid & Resto Show, le salon spécialisé de la VAE et de la restauration rapide, vient de publier son baromètre du 1er trimestre 2012 issu d’une enquête réalisée auprès d’un échantillon de 138 restaurateurs.

Les grands chiffres clefs du secteur

  • 33 000 points de vente recensés en France fin 2011 (x 2 par rapport à 2003),
  • 90% des Français actifs sont consommateurs de VAE au moins une fois par an,
  • En moyenne, 26 déjeuners par an et par actif sont consommés en VAE,
  • Chaque consommateur de VAE a en moyenne 5,4 lieux différents de consommation le midi.

 

Malgré de bons résultats, le secteur n’est pas épargné par la crise

  • 38% des restaurateurs enregistrent une baisse de fréquentation dans leurs établissement début 2012 (seulement 19% en 2011),
  • 31% estiment que le panier moyen de leurs consommateurs a baissé d’environ 10 points par rapport à 2011.

Stat CHD Expert

A lire également

Naï-Cha : La nouvelle boisson végétale à base de thé "made in Breizh"

Le 21/11/2017

Naï-Cha, c’est une nouvelle boisson 100% végétale & gourmande "Made in Breizh". Elle est à la confluence de 5 tendances phares du moment : l’essor d'une offre "petit déjeuner" nomade, la dynamique des boissons à base de thé, l’attractivité des recettes ethniques et l’essor incontesté du bio et du végétal ! Voilà un avenir qui s'annonce prometteur…

Brut Butcher, concept 100% viande

Le 26/09/2017

Concept hybride entre boucherie et fast-food à la française, Brut Butcher, met à l'honneur la viande de boucherie. Nouvelle coqueluche de restauration "fast casual", ce concept a été lancé par une famille d'artisans bouchers qui a souhaité allier ses 2 passions, la boucherie et la restauration.

Du "ready to cook" dans l'univers carné

Le 22/09/2017

Dans un contexte de marché peu favorable, entre la méfiance envers les filières animales, la végétalisation de l'alimentation, les industriels de la viande doivent repenser leur offre pour répondre aux attentes du consommateur. A l'instar de Tönnies, Socopa se positionne sur le "Ready to cook", version porcine.