Segmentation par l’usage au rayon fruits et légumes : les carottes de Planète Végétal

Le 21 août 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Planète Végétal élargit la gamme des carottes dans l’univers des fruits et légumes en déclinant l’offre produit selon la saisonnalité et les usages culinaires.

 

La carotte est un produit sous représenté en linéaire et la gamme est plutôt courte. Premier producteur indépendant français de carottes, Planète végétal (anciennement Pot au Pin) souhaite répondre aux attentes de plus en plus fortes de snacking sain et lance 3 références pour redynamiser le rayon.

 

 

 

 

Carottes faciles à râper

 

Croq’carotte

 

Petite Carotte des Hauts des Landes de Gascogne

Cible : femme, famille

Usage : entrée simple et rapide à préparer tout au long de l’année

Présentation : sachet de 1,2 kg soit environ 9 carottes

Prix : idem au kg que carottes classiques

Particularités : grande taille, calibre homogène, forme droite pour entrer tête bêche dans le robot

Cible : enfant, femme

Usage : snacking sain, apéritif, pique-niques, picking à l’américaine… pour la période estivale

Présentation : sachet de 500 g soit environ 9 petites carottes

Prix : 1 € le sachet de 500g en GMS

Particularités : peau fine ne demandant pas d’épluchage, taux de sucre naturel élevé pour satisfaire les enfants

Cible : gastronomes

Usage : visée gastronomique et qui relayera les « Croq’carottes » en périodes automnale et hivernale

Sortie prévue à l’automne

Présentation : sachet de 500 g de petites carottes

Particularités : petites carottes destinées à être cuites entières pour une présentation en assiette digne d’un chef

Gamme Planet Vegetal

De nombreux leviers ont été revus par Planète végétal afin de réussir au mieux son lancement :

  • un changement de marque : Pot au Pin devient Planète Végétal et acquière donc plus de crédibilité et renvoie une image positive liée au développement durable en synergie avec « Demain la terre » (association loi 1901 de producteurs de fruits et légumes pour une agriculture écologique et responsable. Planète Végétal (Pot au Pin) est membre fondateur de l’association),
  • un packaging atypique dans cet univers : le bleu, réservé le plus souvent aux produits laitiers ou aux produits de la mer, devrait attirer l’attention des consommateurs,
  • des formats adaptés à chaque instant de consommation : 500 g pour les Croq’carottes apéritives, 1.2 kg pour les carottes faciles à râper…,
  • des informations pratiques sur le produit : informations nutrition-santé, idées recettes,
  • une communication attractive : Planète Végétal s’associe à Universal pour la sortie du film « Le Lorax », une fable « écolo » en 3 D.

Lorax

Une réflexion fine pour un produit brut

La segmentation des produits bruts et crus se cantonne souvent à une déclinaison des variétés ou des espèces dont le consommateur n’a pas toujours une connaissance suffisante pour orienter son choix. Les conseils d’adaptation aux modes de cuisson viennent quelques fois compléter l’information donnée et aider les acheteurs dans leur décision.

En mixant

  • cible (qui ?),
  • période et instant de consommation (quand ?),
  • fonction de consommation (quoi ?),
  • mode de consommation (comment ?),

la segmentation devient beaucoup plus fine et permet d’innover sur une gamme, jusque là, peu associée à une créativité marketing pointue.

A lire également

Livraison par drone : une première ligne régulière en France

Le 23/01/2017

Première mondiale, la France, via le groupe La Poste, ouvre une ligne régulière de livraison par drone dans le Var. Des expérimentations en alimentaire et un mode de livraison alternatif qui devrait exploser dans l’avenir, selon les prévisionnistes.

Fuumi : concept dédié au sushi-burrito…

Le 18/01/2017

Nouveau concept qui marie culture japonaise et mexicaine, Fuumi propose des burrito façon wrap garnis d’ingrédient empruntés à la culture japonaise, mais pas que… Mélange de saveurs pour une restauration rapide saine.

Evolution des pratiques de consommation et de distribution de la viande : colloque Animal, viande et société, des liens qui s’effilochent ?

Le 20/12/2016

Les relations entre l’Homme et les animaux d’élevage ont évolué, modifiant les pratiques de consommation et de distribution. Le colloque organisé par le CIV en mai dernier, sur le thème "Animal, viande et société : des liens qui s’effilochent" a permis d'apporter des réponses aux nombreuses questions d’actualités qui impactent la filière viande.