Le canelé version salé, pour que le plaisir commence à l’apéritif…

Le 21 août 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Depuis quelques années, de nombreuses recettes sucrées traditionnelles se sont développées en version salée. Les entreprises surfent sur la vague de l’apéritif dînatoire et du snacking à domicile pour transposer la gourmandise dans d’autres univers.

Spécialiste de solutions apéritives et en particulier du Préfou (recette vendéenne : pain peu levé garni d'un hachis d'ail frais et de beurre qui se déguste à l’apéritif, réchauffé au four), PASO, a concocté trois versions salées du fameux canelé, spécialité bordelaise du XVII ème siècle, pour satisfaire petits et grands gourmands.

 

Cette entreprise familiale située à Olonne su Mer (85) propose 3 recettes :

  • Canelé Jambon fromage
  • Canelé Chorizo
  • Canelé Chèvre et herbes de Provence

Info+ :

  • DLC : 21 jours
  • En pack de 12 ou plateau de 25
  • Rayon traiteur, GMS
  • 45 secondes au Micro Onde
  • 3.95 € le pack de 12

Canelé salé PASO

Concilier cuisine de terroir et mode de consommation moderne

L’apéritif dînatoire est un créneau porteur. Convivial et décontracté, l’apéritif dinatoire est de plus en plus prisé pour recevoir amis et famille, dans un contexte de crise économique où les sorties au restaurant se font plus rares. Les canelés font référence à gastronomie française, et nous replongent dans notre terroir régional à l’heure d’un besoin d’ancrage de plus en plus marqué chez les consommateurs.

Fusionner les univers gustatifs

La fusion de ces 2 tendances associée à la transposition d’univers entre le sucré et le salé,  revisite une gastronomie actuelle, moderne et créative comme en témoigne la création en avril dernier du Kouign Sall, déclinaison salée du Kouign Amann classique, pur sucre et pur beurre.

Le Kouign Sall est né à la Biscuiterie du Moulin à Pont L'Abbé, en mariant le célèbre pâté Hénaff et un confit d'oignons rosés de Roscoff de la marque Chikolodenn.

Après madeleines, crêpes, macarons, canelés, et Kouign Amann, à quand le gateau breton version salée ?

A lire également

Le petit-déjeuner : un moment de consommation propice à l'innovation...

Le 23/05/2017

Depuis quelques temps, les pays anglo-saxons revisitent l'offre de produits dédiés au petit-déjeuner. Exit les tartines au beurre, les plats considérés comme cœur de repas ont trouvé un relai de croissance au travers d'un nouvel instant de consommation : pizzas, wraps et burgers s'invitent sur le petit-déjeuner pour réveiller nos papilles…

Les solutions repas Feed "all in one" ou l'apologie de la pause déjeuner au format XS

Le 17/05/2017

Repas simplifiés, raccourcis, grignotés en solo, abandon de la table au profit de produits nomades, à manger sur le pouce... L’arrivée remarquée de Feed, smart food "all in one" en réponse à ces nouveaux rythmes interpelle à l’heure où une récente enquête du CREDOC annonce qu’en France,en 2016, la désinstitutionnalisation des repas s’essouffle… [...]

L'art de découper les légumes : un atout pour des innovations de rupture ?

Le 15/05/2017

Le consommateur recherche la facilité et privilégie le prêt à cuisiner voire le prêt à manger. Si l'art de la découpe est mis à l'honneur au rayon boucherie et est source d'innovation, il est peu valorisé sur les fruits et légumes. Et si ré-enchanter la consommation de légumes passait par la manière de les découper à la façon "vegetable butcher" ?