Optimod Lyon : IBM et Veolia Transdev s’associent pour des transports plus intelligents et plus de service

Le 19 juillet 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Un projet initié dans le cadre Optimod du grand Lyon

Optimod développé à Lyon est un projet de recherche et développement coordonné par le Grand Lyon associant 2 collectivités, 8 entreprises et 3 organismes de recherche.

D'une durée de 3 ans, il est doté d'un budget de 7 M€. Il est soutenu par l'ADEME dans le cadre des Investissements d'Avenir.

Il a pour objectif :

  • d'améliorer la mobilité des personnes et du fret dans un environnement urbain en développant des services de très haut niveau d’information et de régulation de trafic utilisant les TIC (les ITS).
  • d'inciter au report modal par le changement (objectif de report modal de 8% d'ici 2020).
  • de soutenir les entreprises du territoire et nationale dans le secteur de la mobilité intelligente (les ITS).

C'est dans ce cadre qu'IBM et Veolia Transdev ont annoncé leur partenariat autour de l’offre Smarter Mobility. Il s’agit d’une application sur smartphone, tablette, PC destinée à faciliter et fluidifier les déplacements urbains, quelque soit le mode de transport utilisé. Pour l’usager, cela lui permet d’avoir accès aux informations sur le trafic urbain en temps réel, et sur tous les modes de transports. Grâce aux technologies d'analyse prédictive, l’usager peut connaître son temps de trajet au plus juste de la réalité en considérant toutes les options de transports, et avec les interconnexions possibles entre les différents services de mobilité.

Agrégation de données, temps réel et calcul prédictif

Par rapport aux plateformes existantes de calcul d'itinéraires, l'ambition du projet est de gérer un grand nombre de données y compris susceptibles de venir perturber le trajet. Trafic sur les routes, taux d'occupation des parkings, météo, grèves, horaires des transports en commun, travaux... devraient être pris en compte dans les algorithmes d'IBM. La solution doit fournir 45 minutes à l'avance la meilleure solution de déplacement en fonction de l'ensemble des paramètres.

Pour la ville de Lyon, Smarter Mobility est une incitation supplémentaire pour les utilisateurs à délaisser leurs voitures, désengorger son centre urbain et réduire les impacts en termes de nuisances. Par ailleurs, la solution doit permettre à la ville d’avoir une vision globale de son trafic urbain et d’être ainsi plus réactive dans le pilotage et la gestion de ses transports.

Pour proposer ce nouveau service, IBM et Veolia Transdev ont apporté chacun leurs savoir-faire qui s’avèrent complémentaires et créateurs de valeur pour les villes :

  • d'un coté Veolia Transdev, qui en plus de ses compétences directes en transports publics, sait également gérer des projets avec différents types de partenaires, publics ou privés,
  • de l'autre côté IBM, qui développe des outils spécifiques aux villes visant une vision et gestion globale de ses différents services (eau, transports, sécurité etc.) capables de gérer et d’analyser des données en flux massif.

Smarter Mobility sera proposé sur Lyon fin 2012. D’autres projets viendront compléter l’offre de service de la ville et grâce à l’ouverture des données qui a été annoncée le 5 juillet 2012, nulle doute que le projet Optimod devrait trouver des offres de mobilité toujours plus intelligentes et proche de la demande des usagers.

Ce projet marque l'entrée d'IBM dans le champ de la mobilité multimodale, l'offre Transdev-IBM proposant aux résidents urbains un assistant personnel de mobilité évolué. Si l'offre parait séduisante, elle se confronte à des données qui ne sont pas encore totalement disponibles (RATP et SNCF ne partagent pas complètement leurs données) et des modèles économiques à valider.

A lire également

Revue de presse Véhicules & Mobilités du 13/01/17

Le 13/01/2017

Transport public ; Véhicule autonome ; Open source ; Voiture connectée ; Start-up ; CES 2017

Quelles évolutions impactantes pour la mobilité de demain ?

Le 13/01/2017

A partir de l’étude prospective du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique sur les technologies clés 2020, nous vous proposons d’aller dans le futur de la mobilité.

Bio méthane carburant : Avenir de la méthanisation ?

Le 06/01/2017

Les épisodes récents de pollution urbaine et de restriction de la circulation nous rappellent à quel point la question de la transition écologique du transport est une question d’anticipation du dérèglement climatique (lié au CO2) mais aussi de santé publique (lié aux autres polluants de la combustion des hydrocarbures).