"Comment réduire la consommation d’eau sur un territoire ?" - Conférence de Bretagne Eco-Entreprises en janvier 2011

Le 31 mai 2012 par Loïc EVAIN, CCI Rennes

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Beau succès pour la conférence organisée par Bretagne Eco-Entreprises dans le cadre du 12ème Carrefour des Gestions Locales de l’Eau les 26 et 27 janvier 2011 à Rennes. 175 personnes avaient répondu présentes pour découvrir les regards croisés d’éco-entreprises spécialisées aux expertises complémentaires : Eviter les pertes, valoriser les eaux pluviales, réutiliser les eaux usées, etc. Retour sur le panel de solutions concrètes présenté par quelques membres de Bretagne Eco-Entreprises lors de cette rencontre.

Pour Géowest, la première des choses est de ne pas la gaspiller une ressource que l’on sait fragile : 25% des volumes prélevés en France pour être potabilisés n’arrivent pas aux consommateurs ! Ramener les pertes de 850 000 km de canalisations à moins de 15% du volume prélevé est l’un des objectifs du Grenelle Environnement. L’optimisation du rendement d’un réseau passe autant par une gestion patrimoniale que par la recherche des fuites. Elle peut s’appuyer sur différentes techniques qui vont du contrôle des pressions à la gestion centralisée présentée par l’Eau Pure pour la sectorisation du réseau.

Autre moyen pour réduire la pression sur la ressource est de mieux utiliser les eaux pluviales. Pour I.S.A. Environnement, en l’état actuel de la réglementation, 48% des usages domestiques de l’eau (WC, vaisselle, linge, arrosage) peuvent  être alimentés par des eaux pluviales. Loin du simple bac placé sous la gouttière, les dispositifs actuels (comme le concept Technipluie® ou les citernes souples proposées par Sodeveaux) assurent une gestion sécurisée et une valorisation optimale des eaux pluviales.

Enfin, considérant la diversité des besoins en eaux d’un territoire, il est utile d’exploiter toutes les possibilités de réutilisation des eaux usées. Des solutions simples et efficaces existent, comme en témoigne Odipure à propos des eaux issues du balayage des rues de Lille qui, après traitement, sont réutilisées par les services techniques de la ville, ou encore les effluents de la station d’épuration du Mont St Michel qui sont valorisés en agriculture après lagunage naturel.

A l’évidence, plusieurs voies sont envisageables pour réduire la consommation d’eau sur un territoire. Pour chacune, des solutions concrètes et validées sont disponibles mais leur pertinence doit s’évaluer dans une approche globale adaptée à chaque cas particulier. C’est pourquoi les entreprises et les collectivités ont tant besoin de s’appuyer sur la synergie de compétences en environnement que constitue Bretagne Eco-Entreprises pour trouver des réponses globales à leurs problématiques environnementales.

En savoir plus

A lire également

Annuaire des adhérents Bretagne Eco Entreprises 2015/2016

Le 23/04/2015

Retrouvez le nouvel annuaire des entreprises du club Bretagne Eco-Entreprises 2015/2016

Retrouvez la présentation de l'atelier sur les réseaux sociaux organisé par B2E

Le 09/02/2015

Les supports de l'atelier sur les médias sociaux présentés le 6 février 2015 dans le cadre de la semaine des réseaux 2015 sont consultables en pièce jointe.
Pourquoi utiliser les réseaux sociaux pour développer mon activité ?
Présentation faite par Delphine Corre, conseillère usages numériques à la CCI Rennes.
Bonne lecture

Les Fiches Export de Bretagne Eco-entreprises

Le 28/11/2014

L'essentiel des infos, outils et contacts pour aller en Chine, au Maroc, au Brésil ou en Turquie aborder les marchés de l'eau, des déchets, de l'énergie et de l'urbanisme ?
Bretagne Eco-Entreprises propose des fiches synthétiques pour aider les éco-exportateurs à chaque phase de leur développement export.