Le mobinaute consomme, le m-commerce s’étoffe

Le 31 mai 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn


Au premier trimestre 2012, selon la dernière étude de CCM Benchmark sur le commerce électronique,  45% des sites d’e-commerce ont adapté leur interface pour une utilisation sur le téléphone mobile (22% il y a un an). Cela se traduit techniquement par des adaptations des sites marchands optimisés pour les navigateurs mobiles ou des applications mobiles transactionnelles.

Aujourd'hui, de plus en plus de sites du e-commerce projettent pour 2012 de mettre en place un site mobile accessible pour l’ensemble des téléphones. A la lecture de l'étude, 19% l'envisagent pour cette année.

Dans ce positionnement technique et stratégique, les solutions proposées par Apple représentent les deux tiers des ventes sur téléphone portable.

 

 
m-commerce

 

            

« Avez-vous ou prévoyez-vous de mettre en place une optimisation de votre interface pour vendre sur smartphones (sites et/ou applications transactionnels) ?»

Déjà fait

45%

Prévu en 2012

19%

Prévu plus tard

7%

Pas prévu

29%

 

                                                                                    

 
 

Le mobile représente déjà en moyenne 3% des ventes des sites d’e-commerce.
Parmi les sites d’e-commerce qui vendent aussi via le mobile, le m-commerce représente désormais 3% de leurs ventes online. Pour certains marchands du commerce en ligne, ce taux a même franchi la barre des 10% au cours de l’année 2011 et pourrait avoisiner les 20% d’ici la fin de l’année 2012.

Part du mobile dans le chiffre d’affaires des sites :

Moins de 1% du CA

55%

De 1 à 5%

31%

De 5 à 10%

10%

Plus de 10%

3%

Source : CCM Benchmark

Vous l'avez compris l’offre doit être optimisée pour répondre aux attentes spécifiques d'utilsation des mobinautes.

 

Et du côté des tablettes numériques.
L’iPad représente plus des deux tiers du trafic sur les sites e-commerce et en moyenne 80% du chiffre d’affaires de ce marché réalisé sur des tablettes.
Début 2012, un tiers des sites d’e-commerce avait maximalisé leur présence sur tablette par une application ou un site optimisé. Ce sont 26% des sites qui envisagent des projets d’optimisation sur tablette cette année. Le nombre de sites qui adapteront leur présence sur tablette devrait presque doubler en un an.

 

A propos de CCM Benchmark

CCM Benchmark est une société d'études et de formations spécialisée depuis 1996 dans les nouvelles technologies. CCM Benchmark réalise des études sur les thèmes de l'Internet et des comportements de consommation. CCM Benchmark organise également des conférences sectorielles, technologiques et thématiques et propose plus d'une centaine de formations professionnelles.

CCM Benchmark 150

A propos de la Fevad :

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance, créée en 1957, fédère aujourd'hui 560 entreprises et 800 sites internet. Elle est l'organisation représentative du secteur du commerce électronique et de la vente à distance. La Fevad a notamment pour mission de recueillir et diffuser l'information permettant l'amélioration de la connaissance du secteur et d'agir en faveur du développement durable et éthique de la vente à distance et du commerce électronique en France.

fevad ec 150

Communiqué de Presse de la FECAD : Les sites d’e-commerce renforcent leurs stratégies pour vendre sur le mobile 

A lire également

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.

L'aide Stop essuyage

Risques professionnels en restauration : aide financière sèche-verres

Le 06/09/2016

Suite à une étude qui a été réalisée sur les TPE en 2013, il s’est avéré que le métier de la restauration était un métier à risque (chute dans les escaliers, chute en cuisine et en salle, des coupures avec des couteaux, des coupures avec du verre cassé).