Bâtiments bio-sourcés : bientôt un nouveau label

Le 11 juin 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Après le label BBC pour les bâtiments basse consommation, un nouveau label "bâtiment biosourcé" a été officialisé le 19 Avril 12. Un arrété d'application doit prochainement en préciser les conditions d'attribution.

En effet, ce label avait été prévu par la Loi Grenelle 1. Un groupe de travail avait été lancé afin de valoriser l'utilisation des biomatériaux dans la construction.

Ce label "Bâtiment Biosourcé" garantit qualité environnementale et sanitaire des matériaux et permet de valoriser les démarches volontaires des maîtres d'ouvrage.

Les biomatériaux sont des matériaux issus de matière première végétale ou animale comme par exemple le bois, le chanvre, la paille, la plume ou la laine de mouton.
Ce sont des matières renouvelables et elles aident à la  réduction des gaz à effet de serre et au stockage temporaire de carbone.

Jusqu'à présent le label BBC (bâtiment basse consommation) labélisait uniquement les performances énergétiques d'un bâtiment.

Cependant il reste encore une étape avant la mise en place de ce label. En effet, ce décret doit être complété par un arrêté qui déterminera les conditions d'attribution du label, notamment le taux minimal de biomatériaux dans la construction du bâtiment.

A lire également

Rénovation énergétique

La rénovation énergétique se dote d'un dispositif complet pour parvenir à ses fins

Le 23/06/2014

Le chantier de la rénovation énergétique se structure et les entreprises de la filière bâtiment s'organisent et adoptent de nouvelles pratiques pour entrer sur ce marché. Travail en réseau, labellisation, participation à des plateformes d'informations locales sur les offres de travaux et les solutions de financement. Les choses bougent...

Le label RGE, reconnu garant de l'environnement : levier pour les entreprises et pour le marché de la rénovation

Le 12/03/2014

Compte-tenu de l'objectif affiché de 500000 logements à rénover par an d'ici à 2017, les entreprises du bâtiment ont tout intérêt à se rendre visible sur ce marché. Un outil va les aider, il s'agit du label RGE.
Il constitue un enjeu de visibilité pour les entreprises, et une aide à la décision pour les particuliers.

Analyse sociologique de la consommation d’énergie dans les bâtiments résidentiels et tertiaires : quel est le potentiel d'économies d’énergie ?

Le 11/02/2014

La consommation d’énergie dans les bâtiments résidentiels et tertiaires est le plus important gisement d’économies d’énergie, mais ce potentiel ne pourra être exploité uniquement par la diffusion du progrès technique. Il faudra y adjoindre une mutation des comportements quotidiens et des modes de vie.