L’édition limitée, une démarche inédite au rayon boucherie

Le 30 avril 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Fort du succès des offres éphémères en restauration rapide, Charal tente également l’expérience avec un Burger Italien.

En février, Mac Donald sortait ses burgers au Saint-nectaire et au Cantal AOP en édition limitée, suivis ce mois-ci du Mac Baguette, également en édition limitée. Pour la période estivale, c’est au tour de Charal de répondre au besoin de variété du consommateur. D’avril à septembre, la marque propose un burger italien en format généreux (220 g), composé d’un pain ciabatta parsemé d’origan, d’un steak haché origine France (80g), d’une tranche de mozzarella, de lamelles de poivrons marinés et d’une sauce au basilic. La praticité n’est pas en reste : le produit se réchauffe au micro-ondes en 75 secondes, directement dans sa Grillbox®.

Pour Charal, « l’une des clés du succès du marché repose sur la variété ».

L’innovation est un facteur clé de compétitivité, permettant de renouveler l’intérêt des consommateurs en permanence. A l’instar des cartes de restaurant qui refondent leur offre régulièrement, les marques en GMS cherchent elles aussi à créer l’événement. L’édition limitée présente des avantages multiples :

  • elle génère du buzz,
  • elle éveille la curiosité,
  • elle offre au consommateur zappeur de nouveaux goûts, palliant ainsi le risque de lassitude,
  • elle accélère le processus d’achat, créant en quelque sorte l’urgence pour le consommateur qui pourrait passer à côté DU produit à goûter absolument…

 

La série limitée offre en outre une visibilité complémentaire en linéaires

Offre Burgers Charal

Si Charal propose une gamme de burgers relativement large, avec de nombreuses références (frais et surgelés), l’édition limitée pourrait permettre à l’industriel de booster les ventes de ses produits cœur de gamme. Elle constitue une variante dans l’offre et accroît donc la visibilité de la marque dans des linéaires de plus en plus convoités.

En cas de succès de la démarche, quelle recette nous réservera Charal au mois d’octobre ?

A lire également

Changement d'appellation : lorsque les substituts de produits laitiers doivent revoir leur stratégie marketing.

Le 21/08/2017

Avec l’essor du flexitarisme, de nouveaux substituts font leur apparition quotidiennement dans les linéaires. Si jusqu'ici les produits animaux et leurs succédanés se partageaient les appellations, les choses vont changer… En effet, suite à l'action d'une association, la Cour de justice de l’UE a tranché : tout lait doit être d’origine animale.

Restauration commerciale, chiffres clés et tendances 2016

Le 19/07/2017

Affecté par les attentats, le marché français de la restauration affichait une grise mine début 2016. Il consolide pourtant ses performances fin 2016. En pleine métamorphose, la restauration commerciale trouve de nouvelles opportunités axées notamment sur la digitalisation, les nouveaux lieux de consommation, de nouveaux segments...

Le design inspire le monde culinaire...

Le 18/07/2017

Penser les aliments comme des matériaux à part entière, c'est la mission du design culinaire ou Fooddesign ! Faire beau mais en restant cohérent dans l'utilisation de l'ingrédient, de sa texture.
Haute couture, sculpture, peinture, graphisme, tous jouent sur une impression de volume.