L’édition limitée, une démarche inédite au rayon boucherie

Le 30 avril 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Fort du succès des offres éphémères en restauration rapide, Charal tente également l’expérience avec un Burger Italien.

En février, Mac Donald sortait ses burgers au Saint-nectaire et au Cantal AOP en édition limitée, suivis ce mois-ci du Mac Baguette, également en édition limitée. Pour la période estivale, c’est au tour de Charal de répondre au besoin de variété du consommateur. D’avril à septembre, la marque propose un burger italien en format généreux (220 g), composé d’un pain ciabatta parsemé d’origan, d’un steak haché origine France (80g), d’une tranche de mozzarella, de lamelles de poivrons marinés et d’une sauce au basilic. La praticité n’est pas en reste : le produit se réchauffe au micro-ondes en 75 secondes, directement dans sa Grillbox®.

Pour Charal, « l’une des clés du succès du marché repose sur la variété ».

L’innovation est un facteur clé de compétitivité, permettant de renouveler l’intérêt des consommateurs en permanence. A l’instar des cartes de restaurant qui refondent leur offre régulièrement, les marques en GMS cherchent elles aussi à créer l’événement. L’édition limitée présente des avantages multiples :

  • elle génère du buzz,
  • elle éveille la curiosité,
  • elle offre au consommateur zappeur de nouveaux goûts, palliant ainsi le risque de lassitude,
  • elle accélère le processus d’achat, créant en quelque sorte l’urgence pour le consommateur qui pourrait passer à côté DU produit à goûter absolument…

 

La série limitée offre en outre une visibilité complémentaire en linéaires

Offre Burgers Charal

Si Charal propose une gamme de burgers relativement large, avec de nombreuses références (frais et surgelés), l’édition limitée pourrait permettre à l’industriel de booster les ventes de ses produits cœur de gamme. Elle constitue une variante dans l’offre et accroît donc la visibilité de la marque dans des linéaires de plus en plus convoités.

En cas de succès de la démarche, quelle recette nous réservera Charal au mois d’octobre ?

A lire également

Free-from : ces marques alimentaires qui prônent le "non".

Le 21/02/2017

Portés par les attentes de santé et de naturalité, les produits "sans" continuent de remporter les faveurs des consommateurs. Et les marques se positionnent de manière de plus en plus affirmée sur le segment, revendiquant un "Non" assumé. Illustration par deux exemples : les biscuits apéritifs "Say Yes to No" et les eaux aromatisées "No&More".

Mac Donald en passe de mettre un pied en GMS ?

Le 06/02/2017

Produit phare de la restauration rapide, le burger suscite de plus en plus d’initiatives… Si McDonald’s est longtemps resté leader sur le segment, la concurrence explose, forçant la chaîne de fast food à se réinventer. Place à une belle opération de communication puisque la chaîne annonce la commercialisation de la célèbre sauce du Big Mac.

Seniors : comment construire une communication ciblée ?

Le 06/02/2017

Les seniors constituent une cible privilégiée mais à qui il est parfois difficile de s'adresser. Quels sont les produits qui ont bénéficié du viellissement de la population ? Comment maintenir cette position face aux nouvelles générations de seniors ? Quels plans de communication privilégier pour optimiser ses campagnes ?