Les services d'aides à domicile au coeur de la ville numérique

Le 26 avril 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Différentes villes en France sont en train de tester des services sans contacts et le concept de "ville numérique" va devenir une réalité. Les services d'aide à la personne seront au coeur de cette évolution dans les usages.

 

De nouveaux usages facilités par l'arrivée en masse de smartphones avec technologie "sans contact" NFC

Cela fait déjà quelques années que des solutions existent pour faciliter le travail des services d'aides à domicile, ainsi :

 

 

Cependant l'arrivée en masse de smartphones NFC (NFC pour Near Field Communication, technologie permettant notamment d'automatiser et sécuriser des transferts d'informations) dans le grand public va sans doute permettre d'accélérer ces nouveaux usages chez les professionnels, notamment dans le secteur des services à domicile.

Selon Berg Insight, ce sont 30 millions de smartphones NFC qui ont été vendus dans le monde en 2011, et près de 700 millions attendus en 2016 avec une croissance annuelle de ce marché de près de 90%.

Parallèlement à cela, l'Etat a décidé en 2012 d'accompagner un certain nombre de territoires pour le déploiement de services numériques dans les villes, autour du transport, du tourisme, de la culture, des services aux citoyens, de la vie estudiantine, des commerces. Ces projets vont donc accélérer les usages de la technologie NFC (via des smartphones mais aussi via des cartes sans contact : cartes de transports, cartes d'étudiants etc.) dans la vie de tous les jours.

 

Les services à la personne sont au coeur de la vie des territoires et seront donc au coeur de la future ville numérique

Un bilan positif à Bordeaux-Pessac

La ville de Bordeaux-Pessac fait donc partie de ces territoires retenus par l'Etat pour bénéficier d'un soutien financier dans le déploiement de services sans contact. Dès octobre 2011, 45 aides à domicile ont été équipées d'un smartphone Samsung Cityzi compatible NFC, la même gamme que celle déployée à Nice pour le projet "Nice Ville Sans Contact". Les personnes visitées ont été quant à elles équipées d'un badge NFC.

Ces outils permettent d'automatiser le transfert d'informations entre le salarié et sa structure (temps d'intervention, planning, informations diverses sur les personnes accompagnées...), et aussi d'imaginer de nouvelles aplications telles que la sécurisation du salarié en déplacement au domicile des personnes.

Au début de l'expérience, de nombreuses aides à domicile ont fait part de leur appréhension quant à l'utilisation d'un smartphone et quant au suivi possible par la hiérarchie de leurs horaires de travail. Finalement, après un temps d'adaptation, l'ensemble des parties prenantes ont pu constater les gains du système dans différents domaines :

  • Gestion administrative : la dématérialisation des procédures supprime le remplissage des feuilles d'interventions à faire signer à l'arrivée et au départ de l'aide à domicile, et permet ainsi de consacrer l'ensemble du temps à la personne. La facturation devient automatique.
  • Gestion des horaires : planning de la semaine quotidiennement mis à jour, évitant les déplacement inutiles et les retards d'intervention.
  • Recentrage sur le métier : moins de "paperasse" et davantage de temps pour la personne aidée.
  • Valorisation du métier : l'aide à domicile, en se focalisant sur son métier, monte en compétences. De plus, la meilleure gestion de son planning la responsabilise.

 

Un bilan positif qui va sans aucun doute un peu plus accélérer des usages similaires dans d'autres services et structures d'aides à domicile.

A lire également

Wearable technologies : applications en santé

Wearable technology : Une tendance, et de plus en plus d'applications en santé

Le 30/09/2013

Alors que les annonces de mise sur le marché de montres connectées battent leur plein sur le secteur high-tech, c'est en réalité un nouveau segment de marché qui fait son apparition : les "wearable technology", ou encore la "technologie portée sur soi". Un marché qui devrait peser plus de 10 milliards de dollars en 2016.

Bilan projets TecSan de l'ANR

Technologies pour la Santé et l’Autonomie : Bilan des projets TecSan 2009-2013

Le 30/08/2013

Le programme TecSAN soutient depuis 2009 des projets de recherche collaborative sur des technologies pour l'autonomie ou la santé. Le bilan des projets menés permet de percevoir les défis et les progrès technologiques réalisés dans ces domaines.

Quand le corps communique avec un smartphone

Le 29/08/2013

Motorola collabore avec plusieurs start-ups américaines sur des solutions d’authentification qui pourraient demain remplacer les mots de passe. Ces dispositifs innovants offrent également des perspectives dans la m-santé.