La Vache qui vote de Michel & Augustin : marketing et politique ne font pas toujours bon ménage

Le 23 avril 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Toujours dans la lignée de sa communication décalée, la marque Michel & Augustin avait lancé "La vache qui vote", une gamme de yaourts à boire et de biscuits à l’effigie humoristique des candidats à l’élection présidentielle 2012. Plusieurs réactions négatives ont entraîné le retrait des produits.

 

Pour surfer sur la dynamique créée par l’élection présidentielle, la marque avait transformé son logo La Vache à boire en La Vache qui vote.

Chaque produit était orné de petits personnages illustrant les différents candidats à l’élection présidentielle ainsi que leurs compagnes. Au dos des packagings, le début d’une petite biographie humoristique et quelque peu irrévérencieuse, que l’on peut retrouver dans sa globalité sur le site de la marque.

 

M&A
 Biographie

On pouvait donc retrouver 10 « Super héros » différents sur les produits :

  • Carla et Nicolas,
  • Valérie et François,
  • Louis et Marine,
  • Jean Luc,
  • Babeth et François,
  • Eva,
  • Valérie et Nicolas,
  • Philippe et sa compagne secrète,
  • Jacques et personne,
  • Nathalie toute seule.

"La Vache qui vote" ne fait pas rire tout le monde

Face à des réactions parfois violentes de consommateurs en magasin (projection des produits contre les murs, scandales…), M&A a décidé, le 16 avril, de retirer les produits des rayons, tout en communiquant ses excuses auprès de leurs consommateurs sur le site de la marque.

Mais, toujours prête à un petit clin d’œil final, la marque a décidé de faire livrer tous les produits fabriqués restants aux QG de campagne de chaque candidat.

M&A PersonnagesEn France, la politique, « c’est du sérieux ! » et on ne peut manifestement pas rire de tout comme vient de l’expérimenter M&A.

Depuis son lancement, la marque a souvent été prise en exemple pour son marketing novateur, cassant les codes  et créant du buzz à chacune de ses initiatives. Mais l’humour décalé peut vite déraper, devenir contreproductif et nuire à l’image de la marque. M&A l’a bien compris, préférant agir rapidement pour arrêter les multiples réactions négatives de ses consommateurs sur les réseaux sociaux.

A manier avec précaution donc…

A lire également

Une communication humoristique pour les substituts de viande.

Le 21/03/2017

Les dernières éditions du SIAL ou du SIRHA ont fait la part belle aux innovations veggies et ont été à l'image de cette vague de végétarisme qui déferle sur l'alimentaire. D'une communication plutôt sobre et axée environnement ou santé, le 100% végétal s'oriente de plus en plus vers une stratégie décalée, des packagings funs et colorés.

Free-from : ces marques alimentaires qui prônent le "non".

Le 21/02/2017

Portés par les attentes de santé et de naturalité, les produits "sans" continuent de remporter les faveurs des consommateurs. Et les marques se positionnent de manière de plus en plus affirmée sur le segment, revendiquant un "Non" assumé. Illustration par deux exemples : les biscuits apéritifs "Say Yes to No" et les eaux aromatisées "No&More".

Mac Donald en passe de mettre un pied en GMS ?

Le 06/02/2017

Produit phare de la restauration rapide, le burger suscite de plus en plus d’initiatives… Si McDonald’s est longtemps resté leader sur le segment, la concurrence explose, forçant la chaîne de fast food à se réinventer. Place à une belle opération de communication puisque la chaîne annonce la commercialisation de la célèbre sauce du Big Mac.