2012 Année européenne du vieillissement actif

Le 16 avril 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Après la pauvreté en 2010 et le bénévolat en 2011, l'Union européenne a choisi de placer l'année 2012 sous le signe du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations. Une initiative destinée à encourager l'insertion des personnes âgées dans tous les aspects de la vie en société.

La population européenne vieillit, et ce de manière plus marquée chez certains de nos voisins européens qu'en France en raison d'une démographie plus dynamique dans notre pays. Mais à l'échelle européenne, Eurostat prévoit une baisse de l'ordre de 6% de la population active à l'horizon 2030, soit environ 20 millions d'actifs en moins. Cela signifie que d'ici une vingtaine d'années il n’y aura plus en Europe que 2 personnes en âge de travailler pour 1 personne retraitée, alors que l'on compte aujourd’hui 4 personnes actives pour 1 retraité.

 

 

Constats sur le vieillissement en Europe

Le vieillissement est perçu comme une charge qui pèse sur les systèmes de retraite, met en péril les comptes publics, nuit à la cohésion sociale et est souvent associé à la dépendance et la maladie.

Le potentiel des personnes âgées dans la société n'est pas assez mis en valeur : après 60 ou 65 ans les personnes ont de l'expérience, des savoirs, du temps et conservent leur énergie pendant encore dix ou quinze ans. En effet nous vivons plus longtemps en bonne santé et restons actifs jusqu'à un âge plus avancé, grâce aux progrès de la médecine et à l'évolution des modes de vie.

Portail-année EU du vieillissement actifC'est pour tenter de changer le regard que la société dans son ensemble porte sur le vieillissement que l'Union européenne a choisi de placer l'année 2012 sous le signe du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations. Les initiateurs de cette année considèrent que le vieillissement est synonyme d'opportunités : de nouvelles formes d'activités, de nouvelles solidarités peuvent naître précisément dans un contexte de vieillissement de la population. Aussi l'année européenne vise-t-elle à mettre en valeur les innovations aussi bien sur le plan social que technologique. Enfin l'année se donne pour objectif de lutter contre toutes les discriminations liées à l'âge.

Toutes les informations sont disponibles sur le site de l'année européenne du vieillissement actif.

A noter aussi le comité interassociatif VASI (Comité français pour 2012, Vieillissement Actif et de la Solidarité Intergénérationnelle) qui met notamment en avant les projets que de nombreuses organisations développent.

Ce comité anime aussi un groupe de rélfexion et une rubrique numérique et séniors sur son site.

 

Un guide pour accompagner les porteurs de projet

L'Union européenne considère que dans chaque pays les acteurs régionaux et locaux sont les mieux à même de comprendre les enjeux du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations, et d'y apporter des réponses nouvelles : services publics, collectivités, agences de développement, autorités de transport, établissements de santé, bailleurs sociaux, promoteurs et constructeurs, entreprises, associations de personnes âgées, universités...Tous sont invités à imaginer des solutions originales pour favoriser le vieillissement actif et la qualité de la vie des personnes âgées dans les domaines de la formation et de l'emploi, dans les transports, le logement ou encore la santé

Pour accompagner les porteurs de projets dans leurs réflexions et démarches, l'union européennne, en association avec le comité des régions et la plateforme AGE Platform Europe a publié un guide pour promouvoir le vieillissement actif en Europe.

 

Ce guide met en avant :

  • différents initiatives ou projets européens dans les domaines de l'emploi des seniors, de l'activité des jeunes retraités, du maintien de l'autonomie des personnes âgées et de la solidarité entre générations,
  • les différents outils de financement qui peuvent être sollicités dans le cadre de ces initiatives en lien avec le vieillissement actif.

 

Les porteurs de projet sont invités à prendre contact avec les structures gestionnaires des programmes européens à l'échelle nationale ou régionale afin de trouver d'autres partenaires européens et/ou solliciter des financements.

Exemples pour la Bretagne :

  

Le projet FIFTI porté par OPCALIA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA)) fait parti des projets mis en avant par la commission européenne. C'est une plate-forme en ligne proposant différents outils pour optimiser la carrière professionnelle au-delà de 45 ans, via des informations et conseils autour des thématiques suivantes : compétences, motivation, formation, bien-être, préparation à la retraite, risques sur le lieu de travail, dialogue entre employeur et salarié.

 

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.