La montée en puissance du m-commerce.

Le 11 avril 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
m-commerce, comme mobile commerce, autrement dit les achats effectués à partir d’un smartphone, ces téléphones portables connectés à Internet.

En 2011, le m-commerce aurait représenté plus de 3% du e-commerce en France. Selon une étude commanditée par Kelkoo opérateur bien connu du web et réalisée par le Centre for Retail Research en France, les achats effectués depuis un mobile ont atteint 1,3 milliard d’euros. Soit une dépense moyenne de 118 euros par mobinaute.

La multiplication des moyens de paiement simplifiés adaptés pour les téléphones mobiles, (sms, Paypal…) rassurent les acheteurs en fiabilisant les transactions. Dans le même temps, la progression fulgurante du nombre de smartphones utilisés en France (12 millions en juin 2011) favorise le déploiement de services d’achat sur le réseau mobile. Mais les Français restent sous équipés en matière de smartphones par rapport à leurs voisins européens. Ce qui peut expliquer en partie que la part des dépenses du commerce électronique réalisées depuis un mobile demeure inférieure à celle observée dans les autres pays européens.

La marge de progression reste donc importante. La croissance devrait s’accélérer pour atteindre 2,2 milliards d’euros en France à la fin de l’année 2012, et un peu plus de 14,6 milliards en Europe.

Billets et réservations de voyages pour 33%, produits culturels pour 28%, vêtements et chaussures pour 26 % sont un éventail de la répartition des dépenses effectuées par ces adeptes du commerce électronique. Leurs motivations ? Pour 20% des acheteurs, les temps morts comme ceux des transports en commun sont des moments à rentabiliser, quelque soit l'endroit où l’on se trouve.

Gestion du temps et proximité recréée à partir du lieu où l’on se trouve sont les deux déterminants et moteurs d’une pratique d’achat qui n’en est encore qu’à ses balbutiements.

A lire également

Transformation numérique des TPE en Bretagne.

Le 18/11/2016

La Région Bretagne lance un appel à projets expérimental qui a pour but d'accompagner les TPE dans leur transformation numérique. L’objectif est de valider si ce type de programme peut réellement constituer un effet de levier sur les petites entreprises et de promouvoir le caractère transformant par les outils numériques.

Challenge du Commerce : promouvoir et récompenser les commerçants dynamiques.

Le 18/11/2016

Le Challenge du Commerce et des Services est une occasion de mettre en lumière l’activité des commerçants, des prestataires de services, et des unions commerciales.

Passion Commerce : Les commerces du Pays de Rennes à l’honneur.

Le 30/09/2016

Quel commerce pour demain ? Renaud Sore-Larregain a apporté des clés de compréhension sur les évolutions des offres aux consom’acteurs. La dernière édition de Passion Commerce à la CCI Rennes mettait le focal sur ces nouveaux commerçants qui anticipent les exigences des consommateurs.