Vol de données informatiques : la facture en hausse

Le 27 mars 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Le coût du vol de données informatiques pour les entreprises françaises est en hausse de 16% en 2011 par rapport à l'année précédente et de 34% sur deux ans, selon une étude de l'institut Ponemon.

L'étude réalisée pour l'éditeur de logiciels Symantec a été menée auprès de 23 entreprises françaises couvrant dix secteurs d'activité différents. Un échantillon limité mais qui permet de confirmer les tendances observées les deux années précédentes.

A l'échelle nationale le coût des violations de données informatiques est estimé en 2011 à 2,55 millions €. Pour chaque entreprise le coût du vol de données augmente lui aussi. Il est particulièrement élevé pour les entreprises intervenant dans la finance, les nouvelles technologies ainsi que les biens de consommation.

Première cause du vol de données : les attaques malveillantes ou criminelles, catégorie où l'on trouve les logiciels malveillants, les actes malintentionnés provenant de l'interne et le vol ou la perte de terminaux (43% des cas). Viennent ensuite la négligence (30% des cas) et les problèmes informatiques ou de process (26%).

Les auteurs de l'étude listent les facteurs susceptibles d'alourdir ou au contraire de réduire le coût du vol de données. C'est notamment la présence d'un responsable de la sécurité du système d'information dans l'entreprise qui permet de faire baisse ces coûts environ de moitié.

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

La Région Bretagne ouvre les données sur ses marchés publics

Le 15/04/2015

Soutenue par la Région Bretagne, l'association Breizh SBA vient d'ouvrir le portail My Breizh Open Data - Marchés publics. Objectif : rendre la commande publique lisible et accessible à tous.

La CGPME et l'ANSSI publient un guide des bonnes pratiques de l'informatique

Le 15/04/2015

Douze règles pour sécuriser vos équipements numériques : c'est l'objet du guide publié conjointement par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information et la Confédération générale des PME.