Les agglomérations françaises : quelles dynamiques de développement depuis 10 ans ?

Le 26 mars 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
L'Assemblée des Communautés de France (ADCF) publie un portrait détaillé des agglomérations françaises qui analyse leurs dynamiques de développement économique et social et les moteurs de ce développement au cours des dix dernières années. L'étude souligne la grande disparité des territoires urbains.

Afficher en taille réelle Eurorennes - © Rennes Métropole

L'Assemblée des Communautés de France, présidée par le maire de Rennes et président de Rennes Métropole Daniel Delaveau, a présenté fin mars 2012 les résultats de son étude sur "les agglomérations et leurs territoires : 10 ans de dynamiques socio-économiques". Cette étude a été réalisée avec le concours des cabinets OPC, EQR et Grant Thornton spécialisés dans l'analyse territoriale.

L'étude porte sur 211 territoires : 191 communautés d'agglomération, 16 communautés urbaines et 5 syndicats d'agglomération nouvelle représentant au total près de la moitié de la population française.

Parmi les éléments étudiés :

  • le dynamisme entrepreneurial
  • la part des secteurs d'activité vulnérables dans le tissu économique local
  • les ressources fiscales des agglomérations. 

Principal enseignement de ce travail : les modèles de développement économique observés, les configurations et les trajectoires des agglomérations reflètent une grande diversité avec cependant des ensembles régionaux assez homogènes :

  • l'Ile-de-France, première région productive de France comprenant pourtant des agglomérations uniquement résidentielles
  • l'ouest français et ses agglomérations témoignant d'un développement économique équilibré
  • le nord et l'est de la France, régions de longue tradition industrielle, caractérisées par une orientation économique assez défavorable
  • la "diagonale aride" depuis la Marne, l'Aisne et le Soissonnais à l'est, jusqu'à Tarbes et jusqu'aux Hautes-Pyrénées à l'ouest, zone marquée par une faible dynamique de développement
  • l'axe Rhône-Saône au développement économique plutôt favorable mais avec de fortes inégalités sociales et territoriales
  • le littoral méditerranéen au profil plus résidentiel que productif, avec là aussi de fortes inégalités.

L'étude met en évidence un certain nombre de questionnements qui devront faire l'objet de réflexions spécifiques à l'avenir :

  • quelle est la capacité de résistance des agglomérations aux turbulences macro-économiques et comment cette capacité plus ou moins grande conditionne-t-elle leur modèle de développement ?
  • quels rapports complexes unissent les agglomérations et leurs périphéries urbaines et rurales ?
  • quel impact de la réforme de la taxe professionnelle sur les ressources mobilisables par les agglomérations ?

A lire également

Enquête 2015 sur les pratiques de veille et intelligence économique des entreprises bretonnes

Le 29/04/2015

Portée par CCI Innovation Bretagne et réalisée par l'ARIST Bretagne, en partenariat avec les CCI bretonnes, la Région Bretagne, BDI et la Direccte, cette enquête permet de recueillir et analyser les pratiques de veille et IE des entreprises de la région, de mesurer leurs réussites et difficultés, enfin d'enregistrer les principales évolutions.

La Région Bretagne ouvre les données sur ses marchés publics

Le 15/04/2015

Soutenue par la Région Bretagne, l'association Breizh SBA vient d'ouvrir le portail My Breizh Open Data - Marchés publics. Objectif : rendre la commande publique lisible et accessible à tous.

La CGPME et l'ANSSI publient un guide des bonnes pratiques de l'informatique

Le 15/04/2015

Douze règles pour sécuriser vos équipements numériques : c'est l'objet du guide publié conjointement par l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information et la Confédération générale des PME.