CFIA : les tendances en PAI vues par le Club PAI.

Le 26 mars 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
La seizième édition du Carrefour des Fournisseurs de l’Industrie Agroalimentaire (CFIA) s’est tenue à Rennes du 13 au 15 mars 2012. Le club PAI y organisait son traditionnel Parcours Innovation illustrant trois tendances : épater - jouer la proximité - optimiser.

 

 

Dans un contexte économique difficile, le CFIA a démontré que les industriels redoublaient d’efforts pour faire face aux demandes d’un marché bouleversé par une crise durable. Le monde des PAI rivalise tout particulièrement d’ingéniosité pour adapter son offre aux nouvelles aspirations des consommateurs.

 

 

 

Un consommateur soucieux de gagner du temps et de l’argent

Economie

 

 

 

Le consommateur est en quête d’économie : aujourd’hui ce sont 59 % des Français qui sont prêts à passer sur des marques moins chères. De plus en plus de lancements portent ainsi sur le claim "économie".

 

 

 

 

Du côté des PAI :


Stockmeier Food offre un arôme vanille produit à partir d’extraits naturels (mais sans vanilline), offrant ainsi un coût largement inférieur. Le produit répond en plus à la réglementation sur l’étiquetage "arôme naturel".

Firmalis propose EuroVanillin Plus DS, qui délivre un profil aromatique deux fois supérieur à une vanilline standard. Cette solution permet de diminuer le coût d’utilisation de 30%.

Metarom lance une gamme d’arômes atomisés, grâce à un procédé de micro-granulation. Les composés volatils sont encapsulés ce qui limite les pertes aromatiques et permet d’optimiser le dosage pour réduire le coût d’aromatisation.

CHR Hansen présente bactoflavor BFL-F07, un ferment permettant de réduire le temps de fabrication et de séchage des saucisses sèches et saucissons. L’industriel propose également une chymosine plus spécifique, améliorant le rendement fromager  et permettant de réduire la dose utilisée de 25 %.

 

La proximité et l’authenticité : un consommateur en quête de bon sens et de retour aux sources

La crise est également une crise de confiance. Les consommateurs sont de plus en plus méfiants, considérant que banquiers, politiques comme industriels sont susceptibles de les tromper. Ils ont donc besoin de retrouver des repères, de vrais bénéfices. Ils cherchent à être rassurés et sont en quête de choses simples auxquelles ils croient, comme les produits naturels ou de proximité.

Du côté des PAI :


VS Végétal Solutions présente la nouvelle gamme de fruits mi-séchés surgelés IQF, très proche du fruit frais en terme de qualité gustative. Elle se compose de quatre fruits (pomme, pêche, figue noire et figue verte), sans sucre ajouté, arôme ou conservateur. La gamme offre une saveur concentrée, une texture fondante et une couleur éclatante. L’entreprise sélectionne les variétés, dans le respect de la saisonnalité, et associe une transformation près du lieu de récolte. Le procédé de séchage est respectueux du fruit et de l’environnement (rejet de vapeur d’eau uniquement).

Végétal Solutions a remporté le Trophée de l'Innovation du salon CFIA 2012 dans la catégorie Ingrédients & PAI.

SpirulineFruitofood lance une gamme d’algues obtenue par un process de déshydratation sous vide à température douce. Cette gamme intègre notamment la spiruline, une micro-algue bleue-verte, produite et transformée en Eure-et-Loir. Outre ses propriétés nutritionnelles (teneur en protéines, en vitamines E et B12, en fer, en calcium, en acides gras essentiels et en phycocyanine), c’est un ingrédient naturel, produit en France qui remplace les colorants azoïques largement décriés.

Nutritis travaille à la substitution du saccharose et valorise les fruits déclassés pour en faire des sucres naturels. Fructilight est composé a 95 % de fructose naturel, présente en plus un index glycémique très bas (11.9), preuves scientifiques à l’appui (études cliniques récemment menées par l'Inserm).

Yabon Food Solution offre des mijotés d’aromates clean label offrant aux produits une touche cuisinée, qualitative et traditionnelle.

Emmental 

Cheese Ingrédient, filiale de Bongrain lance une longe d’emmental élaborée à partir de lait normand.

 

quinoa

Tipiak propose le quinoa blond d’Anjou, issu d’une filière de proximité (filière courte maîtrisée et dédiée).

 

 

Un consommateur qui cherche la surprise pour échapper à la monotonie, à la morosité ambiante : inspiration des chefs, nouveaux goûts, mariage de texture…

wasabi

 

 

Crise oblige, les Français ont besoin de "valeurs refuges". L’évasion, le plaisir et le rêve n’ont jamais été autant recherchés. Les saveurs originales et les mélanges de textures sont également plébiscités.

 

 

Du côté des PAI :


L’aromaticien Jean Niel s’inspire des tendances alimentaires, mais aussi de la parfumerie, de la couture ou de la décoration pour lancer une collection invitant à faire le tour du monde. Cette collection Urban Chic Nielarômes propose des instantanés aromatiques évoquant dix grandes métropoles.

Jean Niel 

La Bovida

La Bovida fait aussi le pari du voyage gastronomique grâce à ses Elixirs du Chef. Ces préparations offrent une texture sirupeuse et peuvent s’utiliser à froid ou à chaud en assaisonnement, nappage, déglaçage, laquage, etc... Six références sont disponibles : Ambaliha (myrtille, vanille, girofle), Kerala (curry, coco, pomme verte), Cachemire (safran, miel, moutarde), Garrigue (tomate, basilic, lavande), Carpe Diem (truffe, chocolat, fruits rouges) et Terre Neuve (gingembre, citron, sirop d’érable).

 

Spécialiste des matières premières aromatisantes naturelles, Rouages propose une innovation issue de l’association du procédé d’infusion concentrée Nattives et du procédé de sphérification cryogénique Génialis. Le procédé de Nattives conserve la richesse aromatique originelle du produit. Le procédé de Génialis permet de créer des billes de produit surgelées denses contenant du gaz dissous et ne collant pas entre elles. Ces préparations culinaires IQF sont faciles à mettre en œuvre et offrent un foisonnement naturel des produits formant une mousse. Ce produit est idéal dans des potages, des boissons fraîches ou chaudes, des granités, des entremets ou des sauces.

fée Mouss

 

La marque Fée Mouss' propose des mousses de légumes en siphon pour égayer les présentations des assiettes, créer et diversifier canapés et verrines. Le procédé est breveté. Trois recettes sont disponibles : betterave, carotte et épinard. La version aux fruits devrait voir le jour dans les mois à venir.

 

 

La Crème de sirop Monin est produite par cuisson. Constitué d’un sirop, d’une purée de légumes ou de fruits et d’une liaison (amidon de maïs modifié), elle se caractérise par sa texture moelleuse et la possibilité de déclinaisons aromatiques illimitées : appliquée en fourrage, foisonnement, fond de tarte, sorbet sucré ou salé, crème glacée, sauce, nappage... Sans œuf et sans matière grasse, elle convient parfaitement aux produits allégés.

Source : Segmentation des 3 tendances, illustrations produits et explications d'après Sophie de Reynal

A lire également

Une communication humoristique pour les substituts de viande.

Le 21/03/2017

Les dernières éditions du SIAL ou du SIRHA ont fait la part belle aux innovations veggies et ont été à l'image de cette vague de végétarisme qui déferle sur l'alimentaire. D'une communication plutôt sobre et axée environnement ou santé, le 100% végétal s'oriente de plus en plus vers une stratégie décalée, des packagings funs et colorés.

Mac Donald en passe de mettre un pied en GMS ?

Le 06/02/2017

Produit phare de la restauration rapide, le burger suscite de plus en plus d’initiatives… Si McDonald’s est longtemps resté leader sur le segment, la concurrence explose, forçant la chaîne de fast food à se réinventer. Place à une belle opération de communication puisque la chaîne annonce la commercialisation de la célèbre sauce du Big Mac.

Seniors : comment construire une communication ciblée ?

Le 06/02/2017

Les seniors constituent une cible privilégiée mais à qui il est parfois difficile de s'adresser. Quels sont les produits qui ont bénéficié du viellissement de la population ? Comment maintenir cette position face aux nouvelles générations de seniors ? Quels plans de communication privilégier pour optimiser ses campagnes ?