Un scanner 3D pour mieux gérer les produits en vrac

Le 09 mars 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Forte de plus de 130 ans d’expérience et leader mondial de l’inspection, du contrôle, de l’analyse et de la certification, la société SGS (Société Générale de Surveillance) a su s’imposer sur le marché des nouvelles technologies. En novembre dernier, elle a lancé un scanner laser 3D portable, qui permet d’effectuer l’inventaire de stocks de produits minéraux et chimiques en vrac. Simple de fonctionnement, cet appareil présente de nombreuses utilisations:

  • mesurer de façon fiable et instantanée la quantité de produit stocké en tas,
  • émettre un procès verbal d’intervention et des certificats reconnus par les organismes bancaires et comptables, grâce au logiciel dont il est équipé,
  • établir un bilan de fin d’exercice comptable.

Grâce au gain de temps considérable qu'il permet pour les inventaires et la gestion des stocks - tout en supprimant toute approximation sur les quantités - ce scanner constitue un réel outil d'optimisation des flux logistiques. Sa mobilité augmente par ailleurs grandement sa facilité d’utilisation.

 

Auteur(s)

Fatima El Alami, Frédéric Alexandre, Sarah Boisseau et Jean-François Rogé (Etudiants de l'ESLI)

A lire également

Sans-gluten et objets connectés : rencontre de deux tendances porteuses.

Le 30/11/2015

L'internet des objets séduit les Français qui envisagent, pour 50 % d'entre eux, d’acheter un objet connecté prochainement (étude IFOP). En parallèle une prise de conscience s'opère quant aux intolérances ou allergies alimentaires. Une opportunité pour des outils qui sauraient se rendre indispensables dans le cadre du "quantified food" ?

L'offre fibre aux entreprises : trois questions à François Jam

Le 25/09/2015

François JAM est responsable de la commercialisation de l'offre fibre auprès des opérateurs Télécom, au sein de Rennes Métropole Télécom. Pour Themavision, il fait un tour d'horizon des enjeux liés à l'adoption de la fibre par les entreprises.

L'usine du futur propulse la supply chain au premier plan

Le 18/09/2015

Dans la smart factory, l’usine 4.0 ou l’usine du futur, les opérateurs, les machines, les produits, les chaînes et les sites de production communiquent et interagissent entre eux. Et le chef d’orchestre de tous ces échanges n’est autre que la supply chain.