Le camion qui fume : un vrai Food Truck à Paris

Le 07 mars 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Après des études à l’école Ferrandi et des expériences auprès de chefs étoilés, la chef Kristin Frederick vient de lancer le premier food truck à l’américaine dans les rues de Paris. Ce concept de street food est un savant mix entre culture américaine et française.

 

 

Ouvert le 29 novembre 2011, le concept remporte un franc succès auprès d’une clientèle qui se fidélise rapidement.

 

 

 

 

 

Plusieurs raisons à cet engouement :Le camion qui fume Carte

  • Les recettes sont traditionnelles et s’appuient sur le savoir faire américain,
  • Mais les ingrédients utilisés sont très qualitatifs et représentatifs d’une gastronomie à la française : viande en provenance d’un des meilleurs bouchers de Paris, pain frais fabriqué par un boulanger, champignons sauvages, oignons caramélisés, gruyère âgé, porc braisé et frites faites maison,
  • La chef met son expertise culinaire gastronomique au service de cette nourriture de rue,
  • Le nomadisme à l’américaine séduit de plus en plus une clientèle française jeune et urbaine,
  • Le camion petit et un peu « vieillot » s’intègre bien dans une ville chargée d’histoire comme Paris,
  • Toute le communication se fait par les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) et crée l’évènement autour du concept.

 

Le camion qui fume BurgerLe positionnement prix est pourtant assez sélectif avec un menu Hamburger + Frites à 10 euros ; ce qui ne semble pas stopper l’adhésion au concept puisqu’il faut compter entre 30 et 45 mn d’attente pour être servi.

Kristin Frederick vend aujourd’hui environ 150 burgers par jour et envisage déjà de dupliquer Le camion qui fume sur une deuxième offre dans Paris avant de s’essayer en province.

http://www.lecamionquifume.com/

A lire également

Les nouvelles recommandations Anses, des impacts en IAA ?

Le 27/04/2017

L'Anses a publié les nouvelles recommandations nutritionnelles en terme de santé publique. De nouvelles catégories d’aliments, des contaminants alimentaires repérés et des habitudes alimentaires observées déterminent des objectifs de fréquence et de portions de consommation. Ces nouveaux repères ne seront pas sans conséquence pour le foodservice.

Restauration hospitalière en mutation ? Une offre différente pour l'ambulatoire de l'Institut Gustave Roussy

Le 18/04/2017

L’institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, s’est associé à Alexandre Bourdas, chef doublement étoilé du SaQuaNa, et à Elior, le numéro 1 français de la restauration collective, pour proposer une offre différente en service ambulatoire : plats froids, quantité réduite, goût du produit brut.

Snacking sain : et si la solution passait par des offres personnalisées ?

Le 23/03/2017

Le snacking continue de performer et les préoccupations santé constituent un réel moteur d'innovation sur le segment. Alors que le sujet de la nutrition personnalisée apparait comme une solution prometteuse pour résoudre la difficile équation de la gestion du poids et autres paramètres de santé, l'offre snacking pourrait bien s'en inspirer….