Biomimétisme : l'AFNOR y voit un potentiel d'innovation

Le 19 mars 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn

Le haut potentiel d'innovation du biomimétisme

Imiter la souplesse et la solidité des fibres d'arbres pour créer de nouvelles structures de bâtiments, s'inspirer du bec du martin-pêcheur pour améliorer les performances du nez des TGV... Voici quelques exemples du biomimétisme ! En observant les mécanismes de la nature, ce courant scientifique consiste à imiter les créations de la nature et à les adapter à nos besoins. Le potentiel d'innovation est élevé et permettra de trouver de nouvelles solutions à des problématiques comme l'efficacité énergétique ou la préservation des ressources.

AFNOR lance la commission de normalisation sur le biomimétisme

Pour faire suite à la création du comité technique ISO/TC 266 Biomimétiques, l'AFNOR met en place la commission de normalisation française afin de défendre les réflexions de la France sur le biomimétisme. La commission sera chargée de mettre au point une définition, une terminologie ainsi que des méthodes et approches sur ce sujet. Il étudiera également le potentiel et les limites du biomimétisme. La normalisation favorisera ainsi la montée en puissance de ce concept qui va devenir primordial pour la R&D. A suivre !

A lire également

La transition énergétique pourrait elle aussi bénéficier du crowdfunding

Le 08/04/2014

Le crowdfunding, outil de financement grand public rend le financement plus accessible aux PME et aux jeunes entreprises éco-innovantes. Les start-ups de la transition énergétique pourraient y trouver un nouveau véhicule de financement.

Vivapolis : Entrez dans l'offre intégrée de la ville durable pour prospecter les marchés internationaux

Le 22/10/2013

La ville durable dispose d'une marque "Vivapolis", pensée comme un nouveau modèle économique. Cette marque va permettre d'exporter un savoir-faire à la française du génie urbain.
Les entreprises de la ville durable se positionnent sur des marchés de niche à fort potentiel de développement international .

En quoi le capital naturel est-il une composante avérée de la stratégie des entreprises ?

Le 18/10/2013

Les entreprises interagissent au quotidien avec le capital naturel, que ce soit en amont de la chaîne de valeur, avec les fournisseurs ou en aval avec leurs clients. Comment prendre en compte ce capital dans la stratégie de l'entreprise ?