Maladie d'Alzheimer et Nouvelles Technologies : les dernières actualités

Le 28 février 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Un colloque fin décembre à Paris dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012 et les résultats d'une expérimentation menée par le Conseil Général de Haute-Savoie ont récemment alimenté la réflexion sur le sujet "des Nouvelles Technologies et de la maladie d'Alzheimer".

La maladie d'Alzheimer touche 850 000 personnes en France, et chaque année, 250 000 nouvelles personnes sont diagnostiquées.

Les solutions techniques issues des nouvelles technologies constituent un espoir important de solutions pour les malades mais aussi pour les aidants naturels fortement touchés par la maladie d'un proche. M.Rialle (Vice Président responsable de l'espace éthique du CNR-santé) mentionne à ce sujet une surmortalité des aidants conjoints évaluée à 63% !

Le colloque "La Maladie d'Alzheimer et les Nouvelles Technologies : enjeux éthiques et questions de société" qui s'est tenu à Paris les 2 et 3 décembre 2011 a été l'occasion de riches débats autour de ce thème.

Le CNR-santé, partenaire de ce colloque organisé dans le cadre du plan Alzheimer 2008-2012 a mis en ligne une synthèse très complète de ces 2 jours de débats : La Maladie d'Alzheimer et les Nouvelles Technologies : enjeux éthiques et questions de société

Avec comme principaux axes de réflexion :

  • A quels besoins les technologies répondent elles dans le champ de la maladie d’Alzheimer : répondent-elles à de nouvelles situations ou apportent-elles des solutions inédites à des problèmes déjà identifiés ? Dans quel contexte et avec quelles contraintes ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients concrets de leur mise en œuvre, pour les malades, leurs proches, les aidants et les professionnels ? Les entraves structurelles, éthiques, économiques ?
  • Quelles sont les pistes envisagées en termes de développement de ces technologies ?

 

L'expérimentation Estima du CG74

Un autre événement a été la publication du rapport final du projet Estima porté par le Conseil Général de Haute-Savoie (primé par Malakoff Médéric en 2011 : Prix Malakoff Médéric « Technologies pour l’Autonomie » 2011 : Spartime Innovations, InPixal et les CG19 et CG74 récompensés).

Ce projet avait pour objectif de tester différentes techniques de géolocalisation pour répondre aux besoins de sécurité et liberté des patients atteints de la maladie d'Alzheimer ou de pathologies apparentées.

Le projet a été mené entre novembre 2009 et juin 2011, en EHPAD et à domicile, auprès aussi bien des malades que des aidants naturels et professionnels.

L'étude détaille les résultats sociologiques et techniques et les réflexions en termes d'éthique, et met aussi en avant un certain nombre de recommandations dont les mots clés sont :

  • accompagner,
  • homogénéiser,
  • standardiser,
  • prescrire,
  • inventer des usages,
  • adapter
  • respecter les procédés des soignants,
  • favoriser la mobilité,
  • former,
  • intégrer la technologie à la réflexion éthique.

L'étude complète ainsi qu'une présentation synthétique des résultats sont disponibles ci-après.

Ce colloque et ce projet apporte beaucoup d'informations pour aider une entreprise à se positionner sur ce marché des Nouvelles Technologies et de la maladie d'Alzheimer. C'est un marché là aussi difficile d'accès pour les raisons suivantes : l'usage et l'acceptabilité, la prescription des solutions, la fiabilité technique, les enjeux éthiques et la notion de compréhension et standardisation de l'offre

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.