Monte-escalier, élévateur et ascenseur privatif : des marchés en croissance et orientés seniors

Le 28 février 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Au cours des dix dernières années, le marché du monte-escalier, de l'élévateur et de l'ascenseur privatif a connu une croissance importante. Elle s'explique par le vieillissement de la population mais aussi par les mesures d'aide et les incitations fiscales mises en place par les pouvoirs publics.

Afficher en taille réelle ©France Elevateurs

Lorsque la famille Le Floch a repris en 2001 la Maison du monte-escalier, alors implantée dans les Côtes d'Armor, le produit monte-escalier était encore relativement peu connu du grand public. En tout cas beaucoup moins connu qu'il ne l'est aujourd'hui, comme l'explique Sébastien Le Floch, dont le père dirige l'entreprise installée depuis 2008 dans des locaux plus spacieux près de Rennes.

En une dizaine d'années la Maison du monte-escalier a connu une croissance continue. Intervenant sur douze départements, depuis Honfleur jusqu'aux Sables d'Olonne, la Maison du monte-escalier est le premier distributeur et installateur de monte-escaliers et élévateurs pour les particuliers dans l'Ouest de la France. L'entreprise travaille également sur Paris et la région parisienne pour l'équipement de lieux publics.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la croissance de ce marché :

  • le vieillissement de la population
  • les aides auxquelles peuvent prétendre les particuliers via l'ANAH (Agence nationale de l'habitat), les caisses de retraite ou les possiblités de crédit d'impôt
  • les efforts de marketing et de communication des professionnels du secteur, omniprésents dans les supports lus ou regardés par les seniors.

 

Monte-escalier, élévateur ou ascenseur : quelles préconisations ?

A chacun de ces produits correspondent des populations, des besoins et des contextes d'utilisation assez différents.

Pour les personnes dépendantes ou en perte d'autonomie, c'est souvent un ergothérapeute qui prescrit l'équipement dans le cadre d'une mission de diagnostic et de conseil. Ainsi, Caroline Giraux, ergothérapeute à Rennes, commence par analyser la situation et les besoins aujourd'hui et à venir de la personne, et analyse ensuite le contexte d’utilisation de l'équipement : qui va l’utiliser (entourage familial, aidants) et pour quels usages ? Enfin elle étudie la faisabilité technique de l’installation et prend en compte les aspects de sécurité.

Pour Caroline Giraux, comme pour Sébastien Le Floch, le monte-escalier correspond principalement à une situation d'urgence : confrontée à un grave problème de santé, la personne recherche une solution qui puisse être mise en oeuvre rapidement, sans occasionner de travaux trop importants.

Attention : une fois installé, le monte-escalier va réduire la largeur de l’escalier. Pour une personne se déplaçant en fauteuil roulant, deux fauteuils seront nécessaires, l'un en haut, l'autre en bas de l’escalier, et deux transferts devront être réalisés par un aidant entre le fauteuil et le monte-escalier. Par ailleurs certaines personnes peuvent craindre d’utiliser un monte-escalier : dans certains cas une surveillance par un aidant est nécessaire.

L’intérêt d’un ascenseur est sa durée de vie supérieure à celle d’un monte-escalier. De plus l'ascenseur pourra être utilisé par toute personne et sera utile pour déplacer des bagages ou des courses. Sans oublier l'aspect plus valorisant d'un élévateur ou d'un ascenseur privatif dans un intérieur, comparativement à un monte-escalier dont l'image reste associée à la vieillesse et à la dépendance.

Enfin l’utilisation d’un ascenseur ou d’un monte-escalier nécessite de la part de l’utilisateur des aptitudes cognitives qui doivent être au préalable évaluées par un professionnel de santé.

Dernier élément mentionné par Caroline Giraux : au moment du choix de son fournisseur, la proximité est un élément important à prendre en compte pour garantir des conditions satisfaisantes d’installation et de maintenance.

Sébastien Le Floch signale que la clientèle type de l'élévateur pour particuliers est composée de jeunes seniors, récemment à la retraite, qui équipent leur logement à titre préventif, pour plus de confort. C'est pour séduire cette clientèle que le constructeur et promoteur immobilier Kaufman & Broad intègre des ascenseurs privatifs dans ses programmes de maisons individuelles.

En revanche ce sont plutôt des seniors âgés qui s'équipent d'un monte-escalier, souvent la solution de dernier recours permettant le maintien à domicile après un problème de santé.

Des produits soumis à de fortes contraintes réglementaires

Michel Jamet, directeur de production chez France Elevateurs à Domfront (Orne), note que les ascenseurs, élévateurs et monte-escaliers doivent répondre aux règles de la directive européenne relative aux machines.

Les produits eux-mêmes évoluent en permanence pour intégrer plus de sécurité et de confort : pour les ascenseurs c’est par exemple un dispositif de variation de fréquence qui permet un démarrage et un arrêt en douceur. Les produits deviennent plus communicants et plus esthétiques.

Premier fabricant français d’élévateurs pour les particuliers (monte-escaliers et ascenseurs privatifs) et seul fabricant français de monte-escaliers, France Elevateurs a développé une solution mécanique qui, en cas de panne, permet à l'ascenseur de redescendre en toute sécurité, avec un système de déverrouillage de la porte. Un téléphone est présent dans la cabine. Pour rester à la pointe de l'innovation, France Elevateurs a créé en 2011 un pôle R&D qui compte 5 collaborateurs.

Des collaborations possibles entre professionnels

Après avoir installé un élévateur dans les locaux de la société Custos à Rennes, où travaillent deux personnes handicapées, la Maison du monte-escalier a établi un partenariat avec cette entreprise qui commercialise des solutions de téléassistance auprès des personnes dépendantes.

Aujourd'hui Custos est l'opérateur qui gère la téléassistance disponible depuis les cabines des élévateurs installés par la Maison du monte-escalier. De son côté la Maison du monte-escalier contribue à faire connaître l'offre de Custos auprès de ses clients, lorsque l'occasion se présente : un mode de fonctionnement en bonne intelligence, où chacun trouve son intérêt et qui pourrait donner des idées à d'autres professionnels travaillant sur le marché de seniors.

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.