Les médiathèques, vecteur de diffusion des tablettes tactiles

Le 28 février 2012

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Viadeo Partager sur LinkedIn
Les bibliothèques publiques, dont une part significative du public est constitué de seniors, intègrent en masse les outils numériques (tablettes, liseuses…) dans leur offre. Ce sont des clients et prescripteurs potentiels pour les entreprises qui développent ces supports.

Les 4400 bibliothèques et médiathèques publiques de France voient leur fréquentation diminuer peu à peu, et se trouvent remises en cause par la diffusion d’internet, qui donne accès à toute information en tout lieu. Selon Le Monde, « s’adapter à l’ère numérique est une question de survie » pour ces lieux publics (Pascale Krémer, 21/01/12).

Face au risque de devenir inutiles et disparaître, les médiathèques sont en train d’intégrer les outils numériques : fonds numérisés et accessibles en ligne, mise à disposition et/ou prêt de liseuses et de tablettes, ordinateurs disponibles pour retoucher ses photos ou accéder à Facebook…
Au-delà de l’accès à l’information et la culture, l’un de leurs rôles devient l’intermédiation avec le monde numérique, c’est-à-dire aider le public à « naviguer » dans un flot d’information, et s’approprier certains outils.

A ce titre, de nombreuses médiathèques s’équipent en tablettes tactiles et liseuses afin de :

  • donner accès à la lecture de livres numériques et fonds numérisés,
  • donner accès à des contenus multimédias, de façon simple : musique, photos, vidéos, internet,
  • s’adapter aux attentes du public et augmenter leur attractivité.


En parallèle, des médiathèques se donnent aussi pour rôle de familiariser certains publics avec les outils numériques, pour réduire la fracture numérique. Ainsi, la médiathèque des Champs Libres, à Rennes, met à disposition du public une douzaine de produits (smartphones, tablettes, liseuses) en libre accès (avec accès wifi), pour lui permettre de les tester.

Les publics visés par ces différentes démarches sont notamment les enfants et étudiants, pour qui le livre est souvent perçu comme rébarbatif. Mais certaines médiathèques ciblent spécifiquement les seniors, qui constituent une part significative du public, en particulier en zone rurale.
Ainsi, la Bibliothèque de Martigné-Ferchaud (35) a organisé des ateliers découverte de l’Ordissimo et de l’iPad (cf. article Ouest-France).


Pour les entreprises qui conçoivent et commercialisent des outils numériques pour seniors, les médiathèques représentent plusieurs opportunités :

  • un marché, puisque ces 4400 structures achètent massivement,
  • un terrain d’expérimentation et de test utilisateur de ses produits auprès de cette cible,
  • et surtout un moyen de faire connaître ses produits auprès du public, à travers la mise à disposition ou le prêt de produits, voire des ateliers animés par des professionnels. Pour un public perdu au milieu d’une offre très large de produits sur le marché, le fait de pouvoir tester et se faire aider par un professionnel est un élément déterminant et les médiathèques peuvent être l'endroit où cette rencontre se fait.

A lire également

Des outils numériques au service de la relation pharmacien-patient

Le 06/08/2014

A la fois professionnel de santé et commerçant, le pharmacien d'officine est souvent le point d'entrée dans le parcours de soins. Son rôle de conseil a été renforcé par les récentes évolutions réglementaires. Dossier pharmaceutique, applications pour smartphones... : de nouvelles solutions servent de support à la relation pharmacien - patient.

La m-santé à la recherche d'un modèle économique

Le 14/05/2014

Les applications et dispositifs de M-santé se multiplient de façon exponentielle, notamment avec l'essor des objets connectés. Pourtant peu de services ont trouvé un modèle économique viable. Des récentes études du BCG et des exemples de services M-Santé déployés permettent d'esquisser des recommandations sur les business models à tester.

Contrat de Filière Silver Eco

Contrat de filière Silver Economie : analyse et recensement des actions engagées

Le 20/03/2014

Le Contrat de filière de la Silver Économie a été signé le jeudi 12 décembre dernier en présence d’acteurs privés et publics du secteur par Arnaud MONTEBOURG, Michèle DELAUNAY et Gilles SCHNEPP, président de la FIEEC et PDG de LEGRAND. 3 mois après son lancement, les premières actions sont lancées parmi les 60 propositions de ce contrat.